1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. 17 pesticides retrouvés dans nos sachets de thés
1 min de lecture

17 pesticides retrouvés dans nos sachets de thés

Plus d'une dizaine de pesticides différents ont été retrouvés dans des noirs Earl Grey et des thés verts à la menthe selon une étude de Six Millions de Consommateurs. Même dans les thés bios.

Une tasse de thé (illustration)
Une tasse de thé (illustration)
Crédit : Pexels
Sarah Belien

Le thé n'est pas aussi sain qu'il prétend l'être. Le magazine 60 Millions de consommateurs a publié mardi 7 octobre une enquête sur les substances que l'on retrouve dans nos thés. Pour son édition de novembre, le magazine a étudié seize thés noirs Earl Grey et dix thés verts à la menthe que l'on trouve couramment dans les commerces français. De nombreux pesticides ont été révélés.

C'est Benjamin Douriez, rédacteur en chef adjoint du magazine, qui explique sur Europe 1 que "des résidus de pesticides" ont été retrouvés dans tous les thés étudiés. "Dans la plupart des plantations on utilise de nombreux produits chimiques dont on a retrouvé la trace dans les feuilles séchées," explique Benjamin Douriez.

Bien que les quantités sont dans la plupart du temps "inférieures aux limites autorisées", il existe quelques "dérapages" comme "un thé bio dans lequel il y a un pesticide qui dépasse la limite autorisée", affirme le rédacteur en chef adjoint. Mais globalement, les thés bios sont moins contaminés que les thés conventionnels.

Non lavage des feuilles

La trouvaille concerne des marques que l'ont peut facilement trouver en grande surface comme Lipton ou encore Auchan. Cette présence de pesticides viendrait du fait que les feuilles de thé ne sont pas nettoyées après la récolte afin qu'elles puissent garder leur saveur. 

À lire aussi

Sans ce lavage, les scientifiques ont donc pu repérer la présence de certains métaux nocifs pour la santé, comme l'arsenic ou encore le mercure, mais également des substances naturelles mais toxiques comme l'alcaloïde. La présence de cette substance peut se justifier par un tri mal effectué.

Pour Patricia Chairopoulos, journaliste à 60 Millions de Consommateurs, "lors de la récolte, si le thé est mal trié, des mauvaises herbes peuvent rester parmi les feuilles et secréter ces substances alcalogènes qui sont cancérigènes pour l'homme." Aucune réglementation limite n'est cependant prévue pour ces alcaloïdes.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.