1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Dry January" : pourquoi est-ce si difficile de ne pas boire d'alcool ?
2 min de lecture

"Dry January" : pourquoi est-ce si difficile de ne pas boire d'alcool ?

Pourquoi est-ce compliqué de renoncer à l'alcool ? "On est fait pour s'entendre" se pose la question.

L'alcool est responsable de 16.000 décès par cancer chaque année.
L'alcool est responsable de 16.000 décès par cancer chaque année.
Crédit : krisanapong detraphiphat / GETTY
Pourquoi est-ce si difficile de ne pas boire d'alcool?
00:39:07
Pourquoi est-ce si difficile de ne pas boire d'alcool?
00:39:07
Thibaud Chaboche

Le "Dry January", ce mois sans alcool pour se détoxifier après les fêtes est déjà bien entamé. Pour l’équipe d’On est fait pour s’entendre, c’est justement le bon moment pour s’interroger sur notre rapport à notre consommation d'alcool. Car si certains n'ont aucun problème pour gérer leur consommation, d'autres ont beaucoup de difficultés à ne pas boire le verre de trop.

Invitée de cette émission, Claire Touzard raconte son parcours dans son livre ''Sans alcool''.  "Ma consommation était assez importante, j’arrivais à boire une bouteille de vin par soir, toute seule, et c’était plus quand je sortais avec des amis. En fait, je n'avais pas vraiment de limite", raconte-t-elle. "Le déclic a été ma rencontre avec mon compagnon Alexandre, qui était sobre et qui m’a montré ce qu'était une sobriété heureuse et joyeuse". 

Claire Touzard a arrêté l'alcool depuis 1 an et ne compte plus les bienfaits de cette décision sur son énergie, sa créativité, son teint et son sommeil. Christelle, une auditrice de l'émission, se questionne également sur son rapport à l'alcool, elle qui estime ne pas savoir s'arrêter lorsqu'elle a une bouteille devant elle. "Les moments où ça va bien dans la vie c’est gérable, mais les moments où ça ne va pas, c’est la catastrophe", témoigne-t-elle.

Difficile de ne pas boire d'alcool en France ?

"Cela reste très difficile de ne pas boire, socialement", estime William Lowenstein, addictologue et président de Sos Addictions. "D'ailleurs, c’est assez flou le 'buvez avec modération', on entend surtout le 'buvez'", estime-t-il. Pourtant, les recommandations sanitaires sont claires aujourd’hui : "Il ne faut pas dépasser 10 verres de vin par semaine pour un homme ou une femme, ça veut dire pas plus de 2 verres de vin par jour avec 2 jours sans rien", rappelle William Lowenstein.

Et pour ceux qui ont du mal à se limiter, l'addictologue a un conseil : "Il faut boire le premier verre très lentement et boire un verre d’eau ensuite pour éviter la cascade neurobiochimique qui nous emmène vers la recherche de l’ivresse et au fait qu'on ne peut plus s’arrêter. C’est la même chose avec la cocaïne et avec la cigarette", souligne-t-il.

À écouter aussi

"On a le droit de ne pas boire d’alcool en France ! Il faut casser le mythe de 'bon-vivant' car pour être un bon vivant mieux vaut être vivant…", insiste-t-il.

Venez témoigner

Vous souhaitez témoigner par écrit, intervenir dans l'émission ou proposer des sujets ? Envoyez-nous un mail à l'adresse suivante : onestfaitpoursentendre@rtl.fr (ici) ou contactez-nous en message privé sur nos réseaux sociaux : Facebook et Twitter !


"On est fait pour s'entendre", le magazine qui vous ressemble et vous rassemble, de 14h30 à 15h30, en direct sur RTL.

Invités

- Claire Touzard, journaliste et grand reporter, auteur de ''Sans alcool'' chez Flammarion.

Sans alcool
Sans alcool
Crédit :

-  William Lowenstein, addictologue, président de Sos Addictions, auteur de '' Tous addicts. Et après ? '' chez Flammarion.

Tous addicts. Et après ?
Tous addicts. Et après ?
Crédit :
L'équipe de l'émission vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/