1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pollution : à quoi va servir la vignette que Manuel Valls veut mettre en place ?
1 min de lecture

Pollution : à quoi va servir la vignette que Manuel Valls veut mettre en place ?

ÉCLAIRAGE - Le Premier ministre a annoncé, lors de la conférence environnementale, la mise en place d'un système de vignette afin de repérer les véhicules propres de ceux qui polluent.

Manuel Valls, le 20 octobre 2014, à Villepinte. (archives)
Manuel Valls, le 20 octobre 2014, à Villepinte. (archives)
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Pollution : à quoi va servir la vignette que Manuel Valls veut mettre en place ?
01:20
Éric Vagnier & La rédaction numérique de RTL

Haro sur le diesel. Manuel Valls réjouit les écologistes avec une nouvelle vignette pour les véhicules les plus polluants. Cette mesure est le résultat de la troisième conférence environnementale du quinquennat. Le Premier ministre souhaite que les municipalités puissent avantager les véhicules propres et au contraire pénaliser les plus toxiques. À quoi ce système va-t-il ressembler ?

Des pastilles de différentes couleurs

Personne n'y échappera puisque cette vignette concernera les particuliers comme les professionnels. Elle prendra sans doute la forme d'une pastille de différentes couleurs selon les performances environnementales du véhicule.

Les automobilistes devront la coller sur le pare-brise ou plus exactement l'apposer sur la vignette d'assurance. La pastille de couleur verte pourra correspondre aux véhicules les moins polluants. Cela rappelle quelque chose à l'ancienne ministre de l'Environnement Corinne Lepage. Elle avait fait la même chose à la fin des années 1990. 

Cette mesure se trouve déjà dans la loi sauf qu'on ne l'applique pas

Corinne Lepage, députée européenne

"La loi prévoyait l'identification des véhicules avec la 'pastille verte'. C'est donc dans la loi sauf que l'on ne l'applique pas. On peut revoter une nouvelle loi qui va le redire", estime-t-elle.

À écouter aussi

Ces pastilles de couleurs permettront aux villes qui le souhaitent de faire le tri entre les véhicules et de favoriser ceux qui polluent le moins comme l'explique Ségolène Royal : "Les véhicules propres pourront bénéficier de stationnement gratuit ou de l'utilisation des couloirs de bus". Et en cas de pic de pollution de désigner les voitures autorisées à circuler.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/