1 min de lecture Banlieue

Politique de la ville : "Ce n'est pas du luxe", plaide un maire du Var

INVITÉ RTL - Le maire de la Seyne-sur-mer, et président de l'association des maires de Ville & Banlieue, veut interpeller le président de la République.

RTL Midi -  Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Banlieues : les élus inquiets interpellent Emmanuel Macron Crédit Image : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP | Crédit Média : Stéphane Carpentier,Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier et Christelle Rebière

Les banlieues sont-elles les grandes oubliées du début de mandat Macron ? Le chef de l'État reçoit une trentaine de représentants lors d'un déjeuner, puis est attendu ce lundi à Clichy-sous-Bois, en région parisienne, pour s'exprimer sur sa politique de la ville. Il se rendra ensuite dans les Hauts-de-France, pour un dîner où sera abordé le thème des discriminations. 

Si les maires de villes périphériques sont inquiets, c'est parce qu'ils estiment que les banlieues sont ignorées par le gouvernement. Marc Vuillemot, le maire PS de la Seyne-sur-Mer dans le Var, et président de l'association des maires de Ville & Banlieue, souhaite interpeller Emmanuel Macron, "pour que la République n'oublie pas sur le bord du chemin quelque cinq millions de ses enfants". 

C'était pourtant l'une des promesses de campagne du président de la République, accompagner les zones prioritaires. Pourtant, à l'échelle nationale et depuis le 20 juillet, le budget a été "raboté purement et simplement de 46,5 millions d'euros dédiés aux actions d'accompagnement social, culturel ou d'insertion, explique le maire de la Seyne-sur-Mer (...). Il faut qu'il y ait concrétisation de l'annonce faite par le chef de l'État, des dix milliards dédiés, sur les années à venir, à la rénovation urbaine (...) ce n'est pas du luxe, il faut le faire".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Banlieue Société Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants