1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Policier et sa compagne tués dans les Yvelines : cet attentat a-t-il été préparé et organisé par Daesh ?
2 min de lecture

Policier et sa compagne tués dans les Yvelines : cet attentat a-t-il été préparé et organisé par Daesh ?

ÉCLAIRAGE - L'agence de presse du groupe jihadiste a revendiqué l'attaque qui a causé la mort d'un policier et de sa compagne, à Magnanville, dans les Yvelines, lundi 13 juin.

Les forces de l'ordre déployées à Magnanville dans les Yvelines
Les forces de l'ordre déployées à Magnanville dans les Yvelines
Crédit : MATTHIEU ALEXANDRE / AFP
Policier et sa compagne tués dans les Yvelines : cet attentat a-t-il été préparé et organisé par Daesh ?
00:01:36
Jean-Alphonse Richard

L'horreur dans les Yvelines. Un policier a été tué à coups de couteau et sa compagne a été retrouvée morte, lundi 13 juin au soir. Ces actes ont été revendiqués par un homme se réclamant de Daesh. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'assaillant a tué le policier habillé en civil devant son domicile. Il s'est ensuite retranché chez sa victime à Magnanville, dans les Yvelines, et a été abattu lors de l'assaut du Raid. Les forces de l'ordre ont découvert dans la maison l'enfant du couple, âgé de 3 ans.

Quelques heures plus tard, Daesh a revendiqué l'attaque. Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a déclaré qu'il s'agissait "d'un acte terroriste abject". S'agit-il d'une nouvelle forme de terrorisme ? C'est du jamais-vu, sous cette forme-là, avec le repérage des cibles et, surtout, une attaque au domicile. Mais cela reste dans la droite ligne de ce que prône Daesh depuis des années, c'est-à-dire des attentats individuels, d'opportunité, avec tous les moyens possibles, même les plus rudimentaires.

Daesh incite ses soldats à revendiquer les attentats

Cela rappelle Yassin Salhi, qui avait décapité son patron à Saint-Quentin-Fallavier en juin 2015. Début janvier, un homme avait été abattu alors qu'il attaquait le commissariat de la Goutte d'Or à Paris. Au Canada, un islamiste avait écrasé un militaire en voiture. Toutes ces attaques étaient spontanées, brutales, meurtrières, ne demandant pas beaucoup de moyens, pas forcément élaborées depuis des semaines. Daesh les encourage et elles font partie de son arsenal avec effectivement des cibles prioritaires comme les policiers et les militaires.

L'État islamique endosse la paternité de ce double assassinat et reconnait en tout cas comme l'un des siens le meurtrier. Est-ce que cela veut dire que cet attentat a été préparé et organisé par Daesh ? Probablement pas. Le fait que Daesh valide a posteriori cette action ne signifie pas qu'elle a été préparée en amont par l'organisation, comme ce fut le cas pour le Bataclan. Il faut savoir que Daesh incite ses soldats à revendiquer leurs attentats pour ensuite s'en approprier la paternité si celle-ci est suffisamment significative. Ce fut le cas à Orlando, c'est le cas pour Magnanville.

À lire aussi

Peut-on craindre d'autres actions de ce type ? C'est ce que redoutent les services de renseignements. Surtout au moment où Daesh est militairement assiégé sur ses terres, et où l'organisation a plus que jamais besoin d'actions d'éclat.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.