1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. PMA : "Les pauvres, par leurs cotisations, paieront les caprices des riches"
1 min de lecture

PMA : "Les pauvres, par leurs cotisations, paieront les caprices des riches"

BILLET - L’autorisation par le gouvernement de l’ouverture de la procréation médicalement assistée pour toutes les femmes, mêmes celles qui ne sont pas stériles, fait grand bruit.

Eric Zemmour
Eric Zemmour
PMA : "Les pauvres, par leurs cotisations, paieront les caprices des riches"
03:33
PMA : "Les pauvres, par leurs cotisations, paieront les caprices des riches", tonne Éric Zemmour
03:34
Éric Zemmour & Loïc Farge

"Elles feront toutes des bébés toutes seules. Quand elles voudront, comme elles voudront. Sans devoir supporter ces affreux hommes qui leur pourrissent la vie depuis des millions d’années", lance Éric Zemmour. "Bienvenue dans le monde de la liberté, clament déjà les mouvements féministes. Bienvenue dans le monde de l'égalité, ajoutent les mouvements homosexuels", poursuit-il un brin railleur. "Dieu est comme les Français, il est nul en économie. Il faut donc l'externaliser du corps de la femme pour qu'elle devienne artificielle, complexe et très chère", ose-t-il.

"Au nom de l'égalité entre les enfants, on aura le remboursement par la Sécurité sociale", prédit le journaliste. "Les pauvres, par leurs cotisations, paieront les caprices des riches", assure-t-il. Et Éric Zemmour d'inviter l'actuel chef de l'État à se méfier : "Après l’obligation des onze vaccins, il va finir par le apparaître comme l'homme-lige des grands laboratoires pharmaceutiques et du big business médical".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/