2 min de lecture PMA

PMA et GPA : un faux magasin de vente de bébés suscite la colère d'élus

Contre l'ouverture de la PMA à toutes et la légalisation de la GPA, cette association a imaginé un magasin éphémère pour faire passer son message, avec des poupées estampillées de codes-barres. Dix élus de la mairie du 2e arrondissement condamnent l'installation du showroom dans une tribune.

Jacques Boutault Maire du 2e arrondissement EELV (Illustration)
Jacques Boutault Maire du 2e arrondissement EELV (Illustration) Crédit : MATTHIEU ALEXANDRE / AFP
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

Des bébés-baigneurs avec des codes-barres, des mannequins masculins dont les têtes sont cachées sous des sacs en papier avec les initiales "PMA" et des mannequins féminins enceintes qui sortent de cartons avec des pancartes "GPA". Voilà le décor de ce faux magasin éphémère ouvert mardi 17 avril et dont la revendication est claire : non à l'ouverture de la PMA à toutes les femmes et non à la légalisation de la GPA en France. 

C'est le site de Famille Chrétienne qui rapporte l'existence de cette opération de communication imaginée à Paris à l'occasion des États généraux de la bioéthique. Une initiative prise par l'association Alliance Vita, créée à l'occasion des premiers débats sur la bioéthique. Une association historiquement engagée contre l'IVG et l'euthanasie, fondée par Christine Boutin en 1993. 

Cette mise en scène tend à faire passer une opinion tranchée : l'ouverture de la PMA à toutes les femmes et la légalisation de la GPA seraient synonyme d'une marchandisation du corps de la femme, de l'enfant, et une disparition de la figure paternelle. Dès le lendemain, S.O.S Homophobie dénonce l"'inadmissible" "confusion voulue et organisée entre PMA et GPA", suivi par L'inter-LGBT qui qualifie cette campagne de "propagande de désinformation" et d'"insulte à l'égard des familles concernées et leurs enfants".

Dix élus (EELV, LR, PS, PRG, MRSL) de la mairie du 2e arrondissement de la capitale, dont le maire Jacques Boutault, ont publié une tribune qui condamne, elle aussi, l'action d'Alliance Vita : "Face à cette officine catholique ultra conservatrice, opposée à l’IVG, aux droits et Libertés des personnes LGBT et des familles homoparentales, nous réaffirmons notre vision laïque et républicaine de notre société. La République ne saurait se soumettre aux dogmes religieux".

Une mobilisation à venir ?

À lire aussi
Une manifestation anti-PMA à Paris en janvier 2019 (Illustration) société
PMA : les évêques de France exhortent les citoyens "inquiets" à manifester

Son délégué général, Tugdual Derville - déjà croisé lors des manifestations contre le mariage pour tous - explique son action au pupitre : "Alliance Vita a voulu montrer ce qui menace l’humanité (...) Nous exposons en boutique, preuves à l’appui, tout l’éventail d’un marché débridé de la procréation que nous voulons éviter", rapporte le site catholique. 

Il appelle ses soutiens à la "mobilisation générale" pour ne "pas laisser le paradigme procréatif basculer vers le marché eugénique". Tugdual Derville s'est dit "persuadé" que "beaucoup de personnes se mobiliseront". 

Un avis partagé par Ludovine de La Rochère. Contactée en janvier dernier, la présidente de La Manif pour tous était convaincue que sur ces questions de société "l'opinion publique peut basculer". Juste avant, un sondage avait été publié en Une du journal La Croix dans lequel les Français se prononçaient majoritairement favorables à ces deux mesures. 

En octobre dernier, une opération médiatique anti-GPA avait soulevé une polémique. Les enfants nés d'une gestation pour autrui y étaient comparés a des légumes OGM.

La PMA (procréation médicalement assistée) est autorisée en France, seulement pour les couples hétérosexuels présentant des pathologies qui les empêchent d'avoir des enfants. Autorisée chez nos voisins, chaque année, on estime à plus de 2.000 le nombre d'enfants français nés d'une PMA effectuée en Belgique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
PMA Gpa Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793070187
PMA et GPA : un faux magasin de vente de bébés suscite la colère d'élus
PMA et GPA : un faux magasin de vente de bébés suscite la colère d'élus
Contre l'ouverture de la PMA à toutes et la légalisation de la GPA, cette association a imaginé un magasin éphémère pour faire passer son message, avec des poupées estampillées de codes-barres. Dix élus de la mairie du 2e arrondissement condamnent l'installation du showroom dans une tribune.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/pma-et-gpa-l-association-alliance-vita-ouvre-un-faux-magasin-de-vente-de-bebes-7793070187
2018-04-18 19:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/aziSvhhvT8yI4SpFDIZO_w/330v220-2/online/image/2018/0419/7793079084_jacques-boutault-maire-du-2e-arrondissement-eelv-illustration.jpg