1 min de lecture Santé

Pesticides : 75% des Français en utilisent chez eux au moins une fois par an

Une enquête de l'Agence nationale de sécurité sanitaire a révélé que 75% des Français utilisaient des pesticides chez eux.

Des produits insecticides (illustration)
Des produits insecticides (illustration) Crédit : MYCHELE DANIAU / AFP
Noé Blouin

L'Anses, l'Agence nationale de sécurité sanitaire, a révélé, ce lundi 7 octobre, le résultat d'une enquête menée en 2014 sur l'utilisation des pesticides par les particuliers. Et le constat est sans appel : 75% des ménages français interrogés ont affirmé en utiliser au moins une fois par an.

On en trouve dans de nombreux insecticides, des anti-rongeurs, des lotions anti-poux, ou pour le traitement des plantes vertes. L'Anses insiste sur le fait que ces produits sont très souvent stockés au même endroit, dans un lieu de vie (la cuisine pour la plupart des cas).

Il s'agit de la première étude quantitative sur les pesticides jamais réalisée sur le territoire. Elle a permis de mettre en lumière l'usage généralisé de ces produits toxiques au sein de la population. L'occasion pour l'Agence nationale de sécurité sanitaire de rappeler les consignes de sécurité liée à la manipulation de ce type de polluants.

L'Anses recommande de lire attentivement et de respecter les précautions d'emploi inscrites sur chaque produit. Si indiqué, n'hésitez pas à porter des gants pour prévenir d'éventuelles brûlures ou mauvaises réactions cutanées. Après utilisation de pesticides, aérez bien la pièce. Enfin, ne faites pas comme les 60% des Français qui jettent les produits non utilisés à la poubelle : pour vous en débarrasser, privilégiez la déchetterie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Écologie Consommation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants