1 min de lecture Coronavirus

Permis de conduire : 350.000 candidats en suspens, au moins six mois d'attente prévue

VU DANS LA PRESSE - Alors que les épreuves pratiques ont repris le lundi 8 juin, 350.000 candidats sont dans l'attente d'une nouvelle date de passage. Le délai d'attente devrait passer de trois à six mois.

Coronavirus : quid du protocole sanitaire pour passer le permis de conduire ?
Coronavirus : quid du protocole sanitaire pour passer le permis de conduire ?
Pierre
Pierre Jarnoux Journaliste

Le premier examen français toutes catégories confondues (1,9 million de candidats en 2018) reprend difficilement après les trois mois d'arrêt forcé. Selon la délégation interministérielle à la Sécurité routière, plus de 350.000 candidats attendent une nouvelle date pour leur examen

Tous les examens du code comme des différents permis étaient suspendus depuis 15 mars. Malgré la réouverture anticipée de certaines auto-écoles et le retour des leçons de conduite dès le 13 mai, le nombre de candidats dans l'attente risque d'augmenter, selon BFMTV

Dans un espace clos tel qu'une voiture, les règles sanitaires à respecter sont nombreuses. Désinfection du volant, du levier de vitesse et du frein à main entre chaque passage, housse pour le siège conducteur, aération du véhicule. Des mesures qui vont réduire le débit de candidats des centres d'examens. 

L'UNIC (Union nationale des indépendants de la conduite) s'inquiète : "En temps normal dans une journée, un inspecteur examine en moyenne 13 candidats au permis B, pour 11 aujourd'hui. Soit 1.400 examens par jour en moins sur l'ensemble de la France." Une situation qui ne risque pas de désengorger la file d'attente. 

Des mesures sanitaires décourageantes

À lire aussi
Une personne fait ses courses dans un supermarché (Illustration) coronavirus
Coronavirus : la maladie se transmet-elle par les aliments ?

Housse de protection pour le conducteur, climatisation  aération et désinfection entre deux prétendants, masques pour les observateurs, des mesures qui ne permettent pas de prendre plus de candidats. Ces règles peuvent aussi générer un stress plus important chez l'aspirant conducteur.

Une autre mesure contraint de réserver les épreuves aux seuls centres équipés de sanitaires avec savon et serviettes jetables. Cela concentre les examens aux mêmes lieux, rendant compliqué l'élaboration des plannings entre auto-écoles. 

Selon le ministère de l'Intérieur, les candidats au permis qui auraient dû le passer lors du confinement seront prioritaires. Pourtant, à la liste des examens programmés s'ajoutent le nombre de prétendants au permis de conduire habituel. On estime alors que l'attente pourrait atteindre entre six à douze mois selon la date d'inscription. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Permis de conduire Examens
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants