1 min de lecture Faits divers

Ain : prise d'otage et braquage dans un hypermarché

VU DANS LA PRESSE - Deux vigiles ont été blessés par quatre braqueurs lundi matin, le montant du butin est encore indéterminé.

Une enseigne d'un hypermarché E.Leclerc, en 2013
Une enseigne d'un hypermarché E.Leclerc, en 2013 Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Jérémy Billault

De toute évidence, le plan appliqué par les braqueurs du Leclerc de Ferney-Voltaire était soigneusement élaboré. À l'aube, ce lundi 8 juin, la comptable du magasin Leclerc de cette ville de l'Ain est kidnappée à la sortie de son domicile par des malfaiteurs. 

Ceux-ci l'embarquent, comme le racontent nos confrères du Dauphiné libéré, jusqu'à son lieu de travail. Arrivés sur place équipés d'armes "de type Kalachnikov", les malfrats s'attaquent aux deux vigiles présents sur place, blessés à coups de crosse. La comptable est ensuite contrainte de les accompagner jusqu'aux coffres et de leur ouvrir. 

Les braqueurs, au nombre de quatre, se sont emparés d'un montant pour l'instant encore indéterminé et sont partis en voiture, laissant derrière eux la comptable en état de choc et les deux vigiles blessés.

Enquête ouverte pour "vol avec arme" et "séquestration"

"Ce n’est pas la première fois qu’un supermarché est braqué dans le Pays de Gex, explique le maire de la ville, Daniel Raphoz, arrivé rapidement sur place dans le sillage des forces de l'ordre. Ils ne s’en prennent plus aux banques. C’est plus facile dans les grandes surfaces où il y a encore beaucoup de liquide."

À lire aussi
Il s'agirait de chiens de berger de race border collie pour la plupart. (Image d'illustration) faits divers
Pyrénées-Atlantiques : une cinquantaine de chiens "en détresse" saisis chez un particulier

D'autant que les clients venus de Suisse, pays très proche, ont tendance à régler leurs achats en liquide. "Ce qui est certain c'est que le coup avait été méticuleusement préparé", ajoute le maire de la ville. 

Une enquête pour "vol avec arme" et "séquestration" a été ouverte par le procureur de la République de Bourg-en-Bresse Christophe Rode. C'est la section de recherche de la gendarmerie de Lyon qui se chargera de l'enquête.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Ain Braquage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants