1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pascal Praud : "L'idéologie des Bisounours, c'est terminé"
1 min de lecture

Pascal Praud : "L'idéologie des Bisounours, c'est terminé"

REPLAY / ÉDITO - La parole se libère depuis les attentats terroristes. On fait des analyses que l'on n'entendait pas forcément avant. Est-ce la fin du politiquement correct ?

Pascal Praud : "L'idéologie des Bisounours, c'est terminé"
01:22
Pascal Praud : "L'idéologie des Bisounours, c'est terminé"
01:22
Pascal Praud

"Des voix s'élèvent, notamment à droite, pour dire : 'La liberté d'expression, d'accord ! Mais attention à ne pas jeter de l'huile sur le feu'", note Pascal Praud. Il rappelle d'ailleurs que 42% des Français se déclarent contre la publication des caricatures(*).

Il ne s'agit pas de museler la création ou d'attaquer la dérision, mais de "prendre en compte la réalité du terrain". C'est le message du pape François : "On ne doit pas se moquer de la foi d'autrui". Le journaliste observe que les grands médias américains ont flouté les caricatures.

Autre exemple qui, à ses yeux, montre une prise de conscience nouvelle : la minute de silence non-respectée dans les écoles. La ministre Najat Vallaud-Belkacem a dénoncé cela. La réalité n'est pas niée. "C'était cela le politiquement correct : refuser de nommer les choses au nom d'une idéologie de Bisounours. C'est terminé", ajoute Pascal Praud.

Le diagnostic est posé, identifié, accepté

Pascal Praud

Il indique que les mots de Jamel Debbouze, sur TF1, vont dans ce sens. L'humoriste s'est dit meurtri et sonné, et demande "qu'est-ce qu'on fait ?"

À lire aussi

"Le diagnostic est posé, identifié, accepté. Avant, les médecins disaient : 'Vous n'êtes pas malade'. Aujourd'hui on cherche le remède. C'est ce qui a changé depuis le 11 janvier", conclut-il.

(*)Sondage Ifop pour le Journal du Dimanche, réalisé par téléphone les 16 et 17 janvier auprès d'un échantillon de 1.003 personnes, représentatif de la population française adulte (méthode des quotas).

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/