2 min de lecture Paris

Paris : la mairie aura créé "1.500 logements étudiants sociaux", selon Ian Brossat

INVITÉ RTL - Malgré la loi sur l'encadrement des loyers en vigueur depuis un an, Ian Brossat, adjoint à la mairie de Paris en charge du Logement, reconnaît qu'il est toujours aussi difficile de trouver une petite surface qui ne soit pas hors de prix, à Paris comme dans les grandes villes.

RTL Midi -  Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Yann Brossat, adjoint à la mairie de Paris en charge du Logement, gère la question du logement étudiant dans la capitale Crédit Image : PASCAL PAVANI / AFP | Durée : | Date :
La page de l'émission
Christophe Ponzio
Christophe Ponzio et Clémence Bauduin

L'été n'est pas terminé mais il est déjà temps pour les étudiants, qui feront leur rentrée en septembre et octobre, de se préoccuper de trouver un logement. À Paris et dans les grandes villes, il reste difficile de se loger à des prix décents qui tiennent compte de leur absence de revenus, malgré la loi d'encadrement des loyers qui tend à améliorer les choses depuis un an dans la capitale. "À Paris, nous manquons de logements de manière générale, explique Ian Brossat, adjoint au Logement à la mairie. Il est par conséquent très difficile de trouver un logement quand on a des petits revenus", reconnaît-il.

L'adjoint à la mairie de Paris défend pourtant son service en expliquant que tout est fait pour remédier à ce constat, "notamment en construisant des logements étudiants", explique-t-il. "Beaucoup de choses se font. Nous allons, au cours de l'année 2016, financer 1.500 logements étudiants sociaux supplémentaires à Paris (...). Nous faisons en sorte que la galère soit la moins dure possible."
Selon le site location-etudiant.fr, les étudiants doivent en moyenne dépenser 930€ par mois charges comprises pour un studio dans la capitale. "L'encadrement est à l'oeuvre à Paris depuis un an pile, affirme pourtant Ian Brossat. Il a permis de stabiliser les loyers dans la capitale ; c'est une stabilisation qu'on attendait depuis des années, argue l'adjoint. Mon souhait est que les loyers puissent baisser notamment sur des petites surfaces". Ian Brossat encourage par ailleurs les étudiants à "faire des recours quand ils sont confrontés à des loyers abusifs".

Stabilisation après une "hausse des loyers délirante"

Quant aux propriétaires, l'adjoint au Logement de la Ville de Paris estime qu'ils n'ont pas à se plaindre. "Dans le cadre de la loi, les plafonds qui sont prévus ne sont pas particulièrement bas, cela permet quand même aux propriétaires d'obtenir un taux de rentabilité tout à fait convenable", affirme-t-il. Le problème est selon lui que Paris fait face à une "hausse des loyers délirante depuis maintenant 10 ans et qui n'est pas cohérente avec les revenus des ménages et, a fortiori, avec les revenus des étudiants."

Yann Brossat promet de travailler sur la complexité des dossiers demandé aux étudiants pour obtenir un logement plus encore que pour un locataire traditionnel. "C'est un parcours du combattant et l'on a l'impression que tout est fait pour dissuader l'étudiant de faire ce qu'il veut faire. J'aimerais que ça change." Pour les Parisiens en devenir, un forum étudiant aura lieu les 6, 7 et 8 septembre sur le parvis de l'Hôtel de Ville qui leur permettra notamment d'avancer dans leurs recherches de logement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Logement Études supérieures
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants