2 min de lecture Société

Paris : la Grande Roue doit rouvrir ce vendredi 17 novembre

Ce vendredi dans l'après-midi, la Grande Roue place de la Concorde doit rouvrir, avant une possible non-reconduction dès 2018.

La Grande Roue de Paris
La Grande Roue de Paris Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Paul Véronique
Paul Véronique
et AFP

Un dernier tour de manège avant de sonner le glas de la Grande Roue ? L'attraction parisienne rouvre ce vendredi 17 novembre place de la Concorde, alors que le Conseil de Paris devrait voter mercredi prochain sa non-reconduction dès 2018.

C'est dans l'après-midi que l'ouverture au public doit avoir lieu, a indiqué Marcel Campion, alors que l'inauguration se tiendra en début de soirée. "Nous espérons que cette édition 2017-2018 se passera bien et que les visiteurs seront nombreux", a affirmé de son côté la mairie de Paris. Comme le veut la convention signée en 2015 avec son propriétaire Marcel Campion, la Grande Roue, installée pour la première fois en 1993, a été remontée pour une durée de six mois et sera retirée au mois de mai.

Cependant, un vœu pour ne pas renouveler son installation place de la Concorde, sera soumis au vote des élus du Conseil de Paris mercredi 22 novembre, "pour des raisons qui ont trait aux usages de l'espace public, au patrimoine et à la perspective entre le Louvre et l'Arc de Triomphe que nous voulons restaurer", a justifié la mairie.

"Une guerre aux forains", pour Marcel Campion

"Il n'y a pas de souci pour la Grande Roue. J'ai un contrat, on va le faire respecter", se défend en retour Marcel Campion. "La justice nous donnera raison", a-t-il lancé ce jeudi 16 novembre au micro de RTL. D'après le forain, cette attraction attire "chaque année 400.000 visiteurs". Cependant la Grande Roue a récemment essuyé des critiques tant pour son emplacement que pour la personnalité controversée de son propriétaire.

À lire aussi
Maltraitance : comment protéger les enfants ? société
Maltraitance : comment protéger les enfants ?

Ce promoteur historique des fêtes foraines parisiennes dénonce "une guerre aux forains" livrée par la mairie de Paris, qui a également décidé de la suppression du marché de Noël des Champs-Élysées géré par Marcel Campion. Ce dernier avait déposé un recours contre cette décision, rejeté jeudi par la justice. Ses avocats ont indiqué qu'ils allaient déposer un recours au Conseil d'État.

Marcel Campion a été mis en examen en juin pour "recel de favoritisme" et "abus de biens sociaux", dans une enquête sur la convention passée avec la Ville pour l'installation de la Grande Roue. Mais le forain conteste les faits. De son côté, la mairie de Paris a été mise en examen "pour favoritisme" le 10 novembre dans cette même enquête.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Paris Maire de Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants