3 min de lecture Terrorisme

Otage en Algérie : Paris affiche sa fermeté face à l'ultimatum des ravisseurs

Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Les auditeurs ont la parole - Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud iTunes RSS
>
Les Auditeurs ont la parole du 23/09/2014 Crédit Image : Facebook | Durée : | Date : La page de l'émission

Paris affiche sa fermeté face à l'ultimatum des ravisseurs d'un Français

 "Aucune discussion, aucune négociation": Manuel Valls affiche la fermeté face au groupe lié aux jihadistes de l'organisation Etat islamique (EI) qui a enlevé un Français en Algérie et menace de l'exécuter d'ici la fin de journée si la France ne cesse pas ses frappes en Irak. 

Depuis Berlin où il est en visite officielle, le Premier ministre a réaffirmé ce matin la position déjà affichée lundi soir par le chef de la diplomatie Laurent Fabius: la France n'engagera "aucune discussion, aucune négociation" avec les ravisseurs d'Hervé Gourdel. 

Ce guide de haute montagne niçois de 55 ans a été enlevé, selon les autorités françaises et algériennes, dimanche soir dans la région de Tizi Ouzou, à 110 km à l'est d'Alger. 

Le groupe jihadiste algérien "Jund al-Khilafa" a revendiqué cet enlèvement dans une vidéo. Assis par terre, entouré de deux hommes masqués et armés de kalachnikovs, l'otage demande à François Hollande de le sortir de cette situation. Les ravisseurs ont menacé lundi soir de l'exécuter dans les 24 heures si la France n'arrêtait pas ses frappes contre l'EI en Irak. 


Invités de RTL Midi : Sébastien Pietrasanta, député socialiste des Hauts-de-Seine et rapporteur de la loi sur le terrorisme et Jean-Charles Brisard, expert international en terrorisme.


Craignez-vous un attentat en France ? La rédaction de RTL vous invite à voter et donner votre avis à la question du jour !

Près de la moitié des adolescents en état de "souffrance psychologique"

Plus d'un tiers des 6-18 ans sont en état de "souffrance psychologique", une proportion qui augmente avec l'âge et atteint près d'un adolescent sur deux (43%) de plus de 15 ans, selon une étude de l'Unicef. 
Pour la deuxième année consécutive, l'Unicef a mené une consultation nationale, auprès de 11.232 enfants et adolescents (les 12-18 ans représentant 62% de l'échantillon), interrogés de mars à mai 2014. 
Cette enquête, qui doit être remise aux Secrétaires d'Etat à la famille (Laurence Rossignol) et à la lutte contre l'exclusion (Ségolène Neuville) a tout d'abord confirmé les résultats de la précédente: "17% environ des enfants et des adolescents peuvent être considérés en situation de privation en termes de niveau de vie." 
Mais elle a aussi mis en évidence "les formes de souffrance qui résultent, non pas d'une privation d'ordre matériel, mais d'une faiblesse de liens" avec l'entourage (famille, amis, école). 
A partir de la proportion d'enfants et adolescents disant se sentir "tristes ou cafardeux" (40,4%), traverser des phases d'apathie (25,8%) et perdre confiance en eux (30,2%), les auteurs de l'enquête ont calculé un indice  global de "souffrance psychologique". 
Ils en concluent que "36% des jeunes ayant participé à la consultation peuvent être considérés comme en souffrance psychologique", la proportion atteignant 43% chez les plus de 15 ans. 

Grève à Air France: les négociations dans l'impasse, les pilotes dans la rue

À lire aussi
Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider, couple de policiers tués à Magnanville terrorisme
Attentat de Magnanville : un suspect placé en garde à vue

Neuf jours que le bras de fer dure chez Air France autour du développement de sa low cost Transavia: malgré un nouvel appel du Premier ministre à "cesser" la grève, la moitié des avions sont encore  au sol aujourd'hui et les pilotes descendent pour la première fois dans la rue. 

Le SNPL, syndicat majoritaire dans la profession, a encore étendu son préavis de grève, qui court désormais jusqu'au 30 septembre. Ceux du Spaf, deuxième syndicat, et d'Alter (non représentatif) courent jusqu'à vendredi. 

Air France a prévu mardi d'assurer à peu près la moitié de ses vols (48%), légèrement plus que la veille. Mais la situation est parfois pire: à Lille tous  les vols Air France ont été annulés, 88% à Marseille. 

La direction estime à 57% le taux de pilotes grévistes pour cette journée, en baisse par rapport à lundi (65%). 

Depuis le 15 septembre, plus de la moitié des avions de la compagnie sont cloués au sol. Il s'agit de la plus longue grève depuis 1998. 

Cette grève "doit cesser", elle "n'a aucune raison", "n'est pas comprise par les Français" et "représente un vrai danger pour la compagnie", a déclaré Manuel Valls sur Europe 1. 

 "J'en appelle à la responsabilité de chacun", a dit le Premier ministre. Celui-ci a maintenu son soutien à la direction d'Air France, dont l'Etat est actionnaire à hauteur de près de 16% et invité les pilotes à "examiner les propositions de la direction". 





Nous attendons vos commentaires et vos avis. A vous de jouer !

Lire la suite
Terrorisme Otages français Adolescent
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants