1 min de lecture Braderie de Lille

"On a retrouvé l'authentique braderie de Lille", estime un adjoint

INVITÉ RTL – Jacques Richir dresse un premier bilan de la nouvelle formule de la braderie de Lille, annulée l'année dernière à cause du risque terroriste.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
"On a retrouvé l'authentique braderie de Lille", pour un adjoint Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : Philippe Robuchon | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Robuchon
Philippe Robuchon et La rédaction numérique de RTL

La braderie de Lille, édition 2017, s'est terminée ce dimanche 3 septembre. Quel est le premier bilan à tirer de cette nouvelle formule ? "On est extrêmement satisfaits et soulagés, parce que les choses se sont bien passées en matière de sécurité. On est très contents de la nouvelle formule. On avait retravaillé l'itinéraire, le périmètre, on avait fait une enceinte de plots de béton autour de ce périmètre. Tous ceux qui voulaient vendre avec des véhicules hauts devaient montrer patte blanche et être inscrits", explique Jacques Richir, adjoint à la mairie de Lille.


Il détaille le dispositif de sécurité avec 3.000 policiers et un millier d'agents de la ville de Lille mobilisés. "On a retrouvé l'esprit de la braderie. On a limité aux seuls antiquaires, brocanteurs, collectionneurs et les Lillois eux-mêmes, qui pouvaient vider leur grenier. On a retrouvé l'original, l'authentique, un peu dégraissée de ce qui l'avait, au fil des années, encombrée", ajoute l'adjoint à la mairie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Braderie de Lille
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants