1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. Notre volume de déchets baisse, c'est une véritable révolution culturelle
1 min de lecture

Notre volume de déchets baisse, c'est une véritable révolution culturelle

Selon l'agence de l'Environnement, il n'y a plus besoin de construire d'incinérateurs pour éliminer les ordures. La tendance s'inverse.

Une usine de recyclage (image d'illustration)
Une usine de recyclage (image d'illustration)
Crédit : MIGUEL MEDINA / AFP
Virginie Garin : Notre volume de déchets baisse, c'est une véritable révolution culturelle
01:52
Notre volume de déchets baisse, c'est une véritable révolution culturelle
01:57
Virgine Garin
Virginie Garin
Animateur

La France n'a plus besoin de construire d'incinérateurs pour éliminer les ordures. L'agence de l'Environnement a rendu un avis important jeudi 13 avril. Selon elle : "Il y en a assez" car nos poubelles rétrécissent et c'est une bonne nouvelle car ces grosses usines avec leurs fumées polluent beaucoup. C'est une vraie révolution, depuis 50 ans, la tendance était de construire toujours plus d'incinérateurs pour éliminer nos poubelles qui étaient toujours plus grosses, en France il y a près de 130 usines qui émettent ces fumées grises. 

Dans ces usines, il y a beaucoup de poussières et de particules fines. Selon l'agence de l'Environnement, il faut arrêter d'en construire car la tendance s'est inversée. Notre volume de déchets baisse grâce au tri à la maison en mettant de coté le verre, le plastique, le papier, qui sont recyclés. Nos ordures classiques diminuent, c'est une révolution culturelle que les élus n'ont pas tous encore assimilés. 

Vers un tri de nos déchets organiques

Il y a des communes qui ont des projets, notamment le plus gros incinérateur de France, celui d'Ivry, à coté de Paris. Dans quelques mois, il va être rasé pour être reconstruit et c'est stupide, disent les associations écologistes comme Zero waste. 

Les autres usines qui existent en Île-de-France devraient suffire puisque le volume des déchets va encore baisser. C'est vrai que si la loi de transition énergétique est bien appliquée nous allons tous devoir nous habituer a trier nos déchets organiques, les épluchures, les restes de repas qui représentent un tiers de la poubelle.

À lire aussi

L'association demande donc le gel de tous les projets et propose de dépenser l'argent prévu. Rien qu'à Ivry, c'est 2 milliards d'euros pour développer des filières de recyclage efficaces car ça crée beaucoup d'emplois. 600.000 personnes travaillent déjà dans le secteur de la collecte et du recyclage et 400.000 emplois supplémentaires pourraient être créés en 15 ans.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/