1 min de lecture Notre-Dame de Paris

Notre-Dame : le terrorisme est "de plus en plus imprévisible", note un spécialiste

INVITÉ RTL - Pour Jean-Charles Brisard, président du centre d'analyse du terrorisme, les terroristes "prennent d'immenses précautions pour échapper à la vigilance des services de renseignement".

Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
Notre-Dame : le terrorisme est "de plus en plus imprévisible", selon un spécialiste Crédit Image : Martin BUREAU / AFP | Crédit Média : RTLNET | Date :
La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot et Christelle Rebière

L'enquête sur l'agression au marteau d'un policier devant Notre-Dame de Paris se concentrait mercredi 7 juin sur le profil atypique de l'assaillant hospitalisé, un doctorant en sciences de l'information de 40 ans. Si l'âge de l'assaillant peut surprendre - les attentats étant en général perpétrés par des individus jeunes -, son profil n'a rien d'étonnant. Tout simplement parce qu'il "n'y a pas de profil type", argue Jean-Charles Brisard. Le président du centre d'analyse du terrorisme explique qu'un haut degré d'instruction n'est pas incompatible avec la radicalisation.

Aujourd'hui, la propagande de l'État islamique séduit de plus en plus de monde "quelles que soient les catégories sociales, professionnelles ou encore le niveau d'étude". Ce succès s'explique du fait que la propagande s'adapte aux codes occidentaux et "parle aux jeunes et aux moins jeunes et les pousse à agir".

Toujours est-il que ceux qui ont connu l'assaillant de Notre-Dame de Paris parlent d'un homme "doux comme un agneau" qui n'aurait jamais donné de signe de radicalisation. Il aurait même vertement critiqué Abou Bakr al-Baghdadi, qui dirige l'État islamique. "Il était manifestement radicalisé", conteste Jean-Charles Brisard, qui prend pour preuve la vidéo d'allégeance retrouvée par les enquêteurs lors d'une perquisition.

À lire aussi
Des ouvriers sur l'échafaudage de Notre-Dame de Paris Incendie à Notre-Dame
Notre-Dame : les ouvriers adeptes de pauses-cigarettes sur l'échafaudage

Il était manifestement radicalisé

Jean-Charles Brisard
Partager la citation

Ces individus déconnectés de tout groupe terroriste et qui agissent très souvent seuls posent un gros problème aux services de renseignement : "on est face à un terrorisme de plus en plus imprévisible", constate Jean-Christophe Brisard. D'autant que ces individus "prennent d'immenses précautions pour échapper à la vigilance des services de renseignement".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Notre-Dame de Paris Terrorisme Attentat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788873992
Notre-Dame : le terrorisme est "de plus en plus imprévisible", note un spécialiste
Notre-Dame : le terrorisme est "de plus en plus imprévisible", note un spécialiste
INVITÉ RTL - Pour Jean-Charles Brisard, président du centre d'analyse du terrorisme, les terroristes "prennent d'immenses précautions pour échapper à la vigilance des services de renseignement".
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/notre-dame-de-paris-terrorisme-est-de-plus-en-plus-imprevisible-selon-un-specialiste-7788873992
2017-06-07 16:14:51
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Rdr3AEfO7vgCngmake_Xow/330v220-2/online/image/2017/0606/7788861421_le-secteur-de-notre-dame-de-paris-boucle-le-6-juin-2017.jpg