1 min de lecture Éducation nationale

Notes à l'école : il faut "faire disparaître cette méthode archaïque", réclame un sociologue

INVITÉ RTL - La concertation qui s'engage sur l'évaluation des élèves doit permettre d'en finir avec les notes qui "déstimulent" et le bac "qui embête tout le monde", demande le sociologue Michel Fize.

Une classe de primaire à Lyon (Illustration)
Une classe de primaire à Lyon (Illustration) Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Laurent Bazin
Laurent Bazin Journaliste RTL

Le ministre de l'éducation lance ce mardi 24 juin une conférence nationale sur l'évaluation des élèves pour questionner le système de notation français. Pour le sociologue Michel Fize, "la note déstimule quand elle est mauvaise" et il faudrait la remplacer par "un groupe de mots".

"Il faut évaluer les compétences, et la note ne me paraît pas la meilleure façon de faire", explique-t-il. Michel Fize salue les politiques engagées par Vincent Peillon puis Benoît Hamon au ministère de l'Éducation nationale. Pour lui, la concertation qui s'engage doit même justifier "de se débarrasser au plus vite de ce bac qui embête tout le monde".

Le chercheur, auteur du Bac inutile, appelle une "révolution culturelle sur le plan de l'éducation" et "faire disparaître cette méthode archaïque". "Supprimer les notes, supprimer les bacs, c'est réhabiliter le goût des élèves au savoir", conclut-il.

>
Michel Fize : "Supprimer les notes, c'est réhabiliter le goût des élèves au savoir" Crédit Média : Laurent Bazin | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éducation nationale Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants