3 min de lecture Nordahl Lelandais

Nordahl Lelandais, "c'est le diable", dit son ex-compagne

DOCUMENT RTL - Un homme "mythomane", "tordu", "un démon"... L'ex-compagne de Nordahl Lelandais décrit le tueur en série présumé et raconte l'enfer qu'il lui a fait vivre.

Calvi-245x300 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Nordahl Lelandais, "c'est le diable", dit son ex-compagne Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Serge Pueyo édité par Paul Turban

L'ex-compagne de Nordahl Lelandais, qui se fait appeler Karine puisqu'elle souhaite garder l'anonymat, a partagé de 2015 à 2016 la vie de celui qui est présenté comme un possible tueur en série après les meurtres de Maëlys et du caporal Arthur Noyer. C'est la plus longue relation de Nordahl Lelandais avec une femme. Karine ne mâche pas ses mots : "J'ai envie de vomir. Il me dégoûte. C'est le diable."

"Quand je l'ai rencontré déjà, il s'est fait passé pour un fils de médecin, ce qui n'est pas le cas, explique la jeune femme. Il m'avait également dit qu'il était vice-champion de boxe thaï dans la catégorie amateur, ce qui n'est absolument pas vrai. C'est un mythomane. Il n'est pas capable de dire la vérité, même dans son quotidien. C'est vraiment une maladie mentale."

Pendant deux ans, elle a gardé le silence par respect pour les proches de Maëlys, dit-elle, mais il fallait qu'elle prenne la parole pour dire qu'elle aussi était une victime de Nordahl Lelandais, et expliquer que selon elle on aurait pu éviter le meurtre de Maëlys. "Je vais porter plainte pour ce que je considère être une faute, explique Karine. On va voir quatre fois une gendarmerie et il n'y a rien. Il y a eu une négligence. On est reçu comme de la merde. On est rien."

Une longue "traque"

"J'ai aimé un homme qui se prétendait droit, un homme qui était jaloux, je n'avais pas le droit de mettre un décolleté, se souvient Karine. Si ça a duré aussi longtemps, c'est qu'il s'est formaté à ma personnalité. Il était réellement angoissé. Il avait vraiment cette peur. C'est là que j'ai découvert qu'il arrivait à être gentil parce qu'il prenait de la drogue à grosse dose."

À lire aussi
Nordahl Lelandais Disparition de Maëlys
Affaire Maëlys : "Cela aurait pu être notre fille", dit un couple de Pont-de-Beauvoisin


Après la séparation, Nordahl Lelandais suit sans relâche son ex-compagne. "C'est de la traque, c'est comme s'il voulait créer un atmosphère dans lequel il rodait autour de moi, raconte-t-elle. Il attendait que sa proie soit seule. Il est toujours présent dans mon environnement. Cela ne s'arrête jamais. Il est tordu". À plusieurs reprises notamment, Nordahl Lelandais a bloqué le véhicule de Karine avec sa voiture et l'a menacée. 
Karine a donc pensé à tuer Nordahl Lelandais : "Je vais voir quatre fois la gendarmerie, et le gendarme qui prend ma plainte me dit qu'il faut que j'arrête de le provoquer. Je vis un enfer. Donc j'avais prévu ce plan. Je prends un taser pour le maîtriser, voire plus, pour m'en débarrasser."

Maëlys, un drame évitable selon Karine

"Je vais partir en vacances, et c'est à partir de là que le premier drame avec la petite Maëlys va survenir, regrette Karine. Si la gendarmerie avait fait son travail, il aurait été mis en examen, et ça l'aurait mis en difficulté. Je pense que ça n'aurait pas dû arriver. Cela l'aurait calmé. Je pense qu'on aurait pu éviter cela."

"Il fallait que je parle tous les jours à Maëlys dans ma tête, raconte encore l'ex-compagne de Nordahl Lelandais. J'ai dû lutter contre le suicide. Ce qui m'a sauvé, c'est de penser qu'un enfant m'a sauvé la vie et que ce n'était pas digne de penser à se suicider. J'aurais préféré que ce soit moi à sa place. Considérer qu'un enfant est parti alors que vous auriez peut être pu éviter ça, c'est très très difficile."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nordahl Lelandais Disparition de Maëlys Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants