1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Joyeuses fêtes : le e-commerce est-il vraiment écolo ?
1 min de lecture

Joyeuses fêtes : le e-commerce est-il vraiment écolo ?

7 Français sur 10 achèteront tout ou partie de leurs cadeaux de Noël sur Internet cette année, selon une étude Médiamétrie. Mais cette pratique est-elle bonne pour l'environnement ?

71% des Français pourraient acheter leurs cadeaux de Noël sur Internet
71% des Français pourraient acheter leurs cadeaux de Noël sur Internet
Crédit : DR
Noël : le e-commerce est-il vraiment écolo ?
01:48
Noël : le e-commerce est-il vraiment écolo ?
01:51
Loïc Farge & Sophie Joussellin

Pendant les fêtes de fin d'années, les livraisons de colis grimpent en flèche. L'année dernière, en moyenne, près de 5 millions de colis étaient distribués chaque jour, soit l'équivalent en émissions de CO², de 33.400 vols Paris - New-York A/R. Donc ce n'est pas neutre. Mais que se passerait-il, si au lieu de commander en ligne, nous nous déplacions pour faire nos courses ? La réponse n'est pas si simple à donner, car ça dépend de beaucoup de facteurs.

Par exemple dans une grande ville, si les acheteurs empruntent les transports en commun pour leurs achats, le e-commerce est, selon plusieurs études, plus polluant. En revanche, si nous prenons notre voiture, la tendance s'inverse. Et dans le cas d'un client isolé à la campagne, le e-commerce représente peu d’intérêt pour l'environnement.
Cependant, pour le cabinet de conseil en énergie EcoAct, il est possible, via des bonnes pratiques, de réduire de 10% en trois ans ces émissions de CO² liées au e-commerce. D'abord grâce aux nouvelles technologies. Elles permettent de mieux organiser les trajets en évitant les bouchons et les heures d'affluences. Également en optimisant le chargement. Un camion bien plein réduira les émissions de CO² par paquet livré et, bien sûr, en effectuant ce qu'on appelle le dernier kilomètre avec des véhicules électriques.

Sondage
Avez-vous terminé vos achats de Noël ?*

Quant à la livraison par le Père Noël, elle n'est pas neutre non plus. Selon une étude norvégienne, les rots des rennes émettent chaque année 100 kilos de méthane, un puissant gaz à effet de serre. C'est un petit peu plus que nos vaches.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/