2 min de lecture Écologie

Naufrages en Méditerranée : "L'avenir de l'Europe est lié au sort de l'Afrique", dit Nicolas Hulot

INVITÉ RTL / REPLAY - Selon Nicolas Hulot, "rien n'est gagné" en vue d'un accord international lors de la conférence Paris climat qui se tiendra en décembre prochain.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Naufrages en Méditerranée : "L'avenir de l'Europe est lié au sort de l'Afrique", dit Nicolas Hulot Crédit Image : SEYLLOU / AFP | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Poirette
Bernard Poirette et James Abbott

Dans une année 2015 importante pour l'écologie, avec en point d'orgue la conférence mondiale du climat à Paris (COP21) en décembre, Nicolas Hulot réagit à la situation d'urgence en mer Méditérannée, où de nombreux migrants ont trouvé la mort depuis début 2015. Il affirme que le sort de l'Europe est lié au sort de l'Afrique, que ce soit pour les réfugiés climatiques ou politiques.

"On peut dresser tous les murs que l'on veut, virtuels ou réels, on ne pourra pas empêcher des centaines de millions de personnes d'aller simplement, pour protéger leurs familles, vers des terres plus hospitalières", estime-t-il.

Nous sommes obligés d'aider l'Afrique. Si on ne le fait pas pour eux, il faut le faire pour nous.

Nicolas Hulot
Partager la citation

L'ancien candidat à la primaire écologiste affirme que la France et l'Europe en général "ne peuvent pas aspirer à une forme de prospérité et de paix si nous laissons l'Afrique en déshérence".

"Nous sommes obligés. Si on ne le fait pas pour eux, il faut le faire pour nous, d'aider l'Afrique non seulement à se développer mais à faire face au réchauffement climatique car il y a d'ores et déjà trois fois plus de réfugiés climatiques que de réfugiés liés aux conflits", conclut-il.

À Paris, on sera tous gagnants, ou tous perdants

Nicolas Hulot, au sujet de la COP21
Partager la citation
À lire aussi
Des trottinettes électriques (illustration). réforme des retraites
Grève : pourquoi Extinction Rebellion a saboté les trottinettes ?

Concernant le sommet mondial du climat de Paris, qui aura lieu du 30 novembre au 11 décembre 2015, Nicolas Hulot poursuit un travail de fond en rencontrant des représentants de nombreux pays concernés. Il n'affiche toutefois pas un optimisme exacerbé quant à une éventuelle signature d'un accord historique. "Ce n'est pas gagné, prévient-il. D'un côté il y a de la volonté, car chacun à compris que c'est un enjeu qu'on ne peut plus contesté et que des milliers de vies humaines sont concernées."

"Mais chacun continue à raisonner par le prisme de ses intérêts nationaux, poursuit-il. Toutefois la Chine et les États-Unis, les deux plus grands émissaires de gaz à effet de serre sont concernés directement par le sujet donc il y a des raisons d'espérer. À Paris, on sera tous gagnants ou tous perdants."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Écologie Nicolas Hulot Environnement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants