2 min de lecture Port du voile

Najat Vallaud-Belkacem veut autoriser les mères voilées dans les sorties scolaires

La ministre de l'Éducation nationale donne des gages aux mères voilées. Elle estime que "l'acceptation de leur présence aux sorties scolaires doit être la règle et le refus l'exception".

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Najat Vallaud-Belkacem veut autoriser les mères voilées dans les sorties scolaires Crédit Média : Camille Crosnier | Durée : | Date : La page de l'émission
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Najat Vallaud-Belkacem souhaite rétablir la possibilité pour les femmes voilées d'encadrer des sorties scolaires. La question de l'accompagnement des sorties scolaires était en suspens depuis plusieurs mois. La ministre de l'Éducation nationale s'écarte du cap fixé par ses prédécesseurs. Le 27 mars 2012, une circulaire de Luc Chatel donnait la possibilité d'interdire de sortie les mères qui manifesteraient leurs convictions religieuses, politiques ou philosophiques. Une ligne confirmée fin 2013 par son successeur, Vincent Peillon.

Privilégier le cas par cas

Auditionnée par l'Observatoire de la laïcité le 21 octobre dernier, la nouvelle locataire de la rue de Grenelle a renversé les règles en estimant que "les mamans ne sont pas soumises à la neutralité religieuse". "L'acceptation de leur présence aux sorties scolaires doit être la règle et le refus l'exception", a-t-elle affirmé. Une nouvelle vision de la laïcité à l'Éducation nationale qui privilégierait désormais le cas par cas. 

La ministre s'appuie sur un rapport rendu par le Conseil d'État en décembre dernier. Saisie par le Défenseur des droits Dominique Baudis, la plus haute juridiction administrative avait alors estimé que les accompagnateurs en sortie scolaire n'étaient pas soumis "aux exigences de neutralité religieuse" tout en laissant à l'Éducation nationale et aux directeurs d'école le soin de recommander aux mères de "s'abstenir de manifester leur appartenance ou leur croyance religieuse". 

Une ligne de conduite que Najat Vallaud-Belkacem avait réaffirmé au micro de RTL à la rentrée lors d'un déplacement à Gennevilliers, en présence de mamans voilées. "Je suis attachée à ce que les mères comme les pères de famille puissent accompagner les enfants dans les sorties scolaires. Mais les choses doivent se passer dans le plus grand discernement. C'est aux équipes éducatives de veiller à ce que ça se passe bien".

Les chefs d'établissement surpris

À lire aussi
sondage
Laïcité : un lycéen sur deux favorable au port de signes religieux à l'école

La ministre souhaite donc privilégier le travail en bonne intelligence. Mais les chefs d'établissement, à qui revient la charge de trouver la réponse adéquate en cas de situation délicate, apprécient moyennement ce qu'ils considèrent comme un manquement aux responsabilités de leur ministère de tutelle. 

"C'est à eux de trancher ces questions. Ce n'est pas au chefs d'établissements, au directeurs d'écoles et aux professeurs de se substituer à l'Assemblée nationale et au gouvernement pour savoir si le port de tel ou tel signe est possible ou pas possible", regrette le représentant de leur syndicat, Philippe Tournier. Le débat ne devrait pas manquer de rebondir à nouveau dans les prochaines semaines.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Port du voile Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants