3 min de lecture Parlons-nous

Mon fils et sa famille vivent chez moi

Un "Tanguy" est devenu un enfant qui a du mal à partir du domicile familial. Mais comment réagir lorsqu'il revient vivre à la maison avec sa femme et ses enfants ?

Caroline Dublanche Parlons-Nous Caroline Dublanche iTunes RSS
>
L'intégrale du 30 mars 2020 Crédit Image : Fred Bukajlo / SIPA / RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Paul Delair

Sandra est sortie avec un homme pendant près de 3 ans. C'est un séducteur. Elle a décidé de rompre il y a quelques mois. Début mars, il lui a tout de même proposé de passer le week-end dans sa résidence secondaire. Sandra a accepté, mais il a été très désagréable avec elle. Pourquoi l'a-t-il rappelée si c'était pour lui faire du mal ?

Le mari de Marie a été hospitalisé début février. Il est toujours en convalescence. Depuis le début du confinement, plus personne n'a le droit de lui rendre visite pour ne pas prendre de risque. Il a encore une santé fragile. Mais l'oncle et la tante du mari de Marie ne l'entendent pas de cette façon. A 90 ans passés, ils veulent lui rendre visite. Ils ne comprennent pas que Marie n'y aille pas et l'appellent plusieurs fois par jours pour avoir des explications qui ne les satisfont jamais.

Le fils de Jeannine est revenu vivre chez ses parents il y a 14 ans avec sa femme et ses deux enfants. Le temps de retrouver un logement. Entre temps, le mari de Jeannine est décédé, il y a 10 ans. Depuis, la petite famille vit comme si elle était chez elle. Mais Jeannine commence à ne plus supporter cette situation.

Yvette vit en EHPAD depuis 2 ans. Elle a décidé elle-même d'y entrer. Elle est très heureuse de ne pas être seule chez elle durant cette période de confinement. Elle a des activités et le personnel est aux petits soins pour les résidents.

À lire aussi
Parlons-Nous du 13 avril 2020 Parlons-nous
Rupture : garder un lien avec son ex

Bernadette a deux petites-filles. La première a 11 ans. Elle est hyperactive et nécessite une attention particulière. Ses parents sont divorcés. Mais depuis un an et le décès de sa grand-mère maternelle, la petite est devenue insolente, voire grossière vis-à-vis de sa mère. Bernadette remarque bien que la situation n'est pas normale.

Dans "Parlons-Nous" entre 22h et 0h30, la psychologue Caroline Dublanche recueille les confidences des auditeurs de RTL.

Pour nous contacter :

Si vous souhaitez, vous aussi, vous confier à Caroline Dublanche :
- appelez-nous au 09.69.39.10.11 (numéro non-surtaxé) 
ou depuis la Belgique au 02.337.60.80 (numéro non-surtaxé) 
- envoyez-nous votre numéro de téléphone par SMS au 64900 code RTL ( 35ct/sms )
- écrivez-nous par mail sur caroline.dublanche@rtl.fr
- rejoignez-nous sur notre page Facebook

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Parlons-nous Caroline Dublanche Psychologie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants