1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Moirans : "Je voulais juste que mon petit soit là pour son frère", déclare, en larmes, la mère de la victime
1 min de lecture

Moirans : "Je voulais juste que mon petit soit là pour son frère", déclare, en larmes, la mère de la victime

REPLAY / RÉACTION - Malgré la révolte de la communauté des gens du voyage, le juge d'application des peines a rejeté une nouvelle fois la sortie sous escorte d'un détenu pour assister à l'enterrement de son frère, à Moirans.

Des voitures brûlées à la gare de Moirans
Des voitures brûlées à la gare de Moirans
Crédit : PHILIPPE DESMAZES AFP
Moirans : la mère de la victime abattue après le rejet de la permission de sortie
00:01:11
Frédéric Perruche & Claire Gaveau

Le juge d'application des peines a de nouveau refusé la sortie du détenu, membre de la communauté des gens du voyage, qui voulait assister aux obsèques de son frère. Ce dernier est mort le weekend dernier dans l'accident d'une voiture volée. Malgré la mutinerie dans la prison d'Antois (Savoie) où il est détenu et l'embrasement de la ville de Moirans (Isère), le juge est resté ferme sur sa position.

Adèle, la maman, ne comprend pas cette situation alors que son fils devait être enterré ce mercredi 21 octobre. Depuis, la situation est confuse. Officiellement la cérémonie est toujours prévue à 14 heures mais cette mère de famille désespérée assure que les obsèques ne se feront pas sans la présence de son fils emprisonné. "Je n'ai rien demandé de tout ce qui s'est passé. Je voulais juste que mon petit soit là pour son frère et pour le serrer dans mes bras. Il n'y a que lui que je pourrai serrer dans mes bras alors que l'autre je ne pourrai plus jamais", a-t-elle déclaré en larmes au micro de RTL, regrettant que "personne n'avait compris cela".

Toute la communauté des gens du voyage, une vingtaine de personnes sur le campement, soutient et partage la douleur de cette maman. "Cela nous fait du mal, cela nous choque. Je pense qu'ils n'ont pas de cœur. Ils ont peur d'une évasion alors que même là, on ne peut pas sortir de chez nous", clame l'un d'entre eux.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.