2 min de lecture Gens du voyage

Soulèvement de gens du voyage en Isère : "Si la justice ne cède pas, ça durera des mois", prévient la mère du détenu

REPLAY / RÉACTION - Adèle, la mère du détenu dont la libération est exigée par les gens du voyage de Moirans pour qu'il puisse assister à l'enterrement de son frère, prévient que les violences continueront si elle n'obtient pas gain de cause.

Christophe Pacaud et Agnès Bonfillon RTL Grand Soir Christophe Pacaud & Agnès Bonfillon
>
Télécharger La mère du détenu dont la libération est exigée promet une escalade de la violence si elle n'obtient pas gain de cause Crédit Image : AFP | Crédit Média : Serge Pueyo | Durée : | Date : La page de l'émission
Serge Pueyo et Julien Quelen

Mardi 20 octobre, de terribles scènes de violences ont eu lieu à Moirans, en Isère, où des gens du voyage se sont brutalement soulevés à la suite d'une décision de justice refusant une permission à l'un des leurs, détenu dans une prison de Savoie, afin qu'il puisse assister aux obsèques de son petit frère. Mais après que les forces de l'ordre ont repris le contrôle de la situation dans la commune où des voies ferrées ainsi qu'une route départementale étaient bloquées, les violences pourraient reprendre dans les jours à venir. 

"Mon fils n'est pas un terroriste, il n'a jamais tué personne, explique ainsi Adèle, la mère du détenu, au micro de RTL. J'ai besoin de mon fils pour demain, qu'il soit présent pour la dernière fois, voir son petit frère pour lui faire une dernière bise. Et on me refuse tout ça, qu'ils comprennent la douleur d'une mère, ce n'est pas normal, ils n'ont pas de cœur".

Je n'ai plus rien à perdre

Adèle, la mère du détenu
Partager la citation

Face à ce refus, la mère du détenu dont la libération est exigée a fait savoir que si elle n'obtenait pas gain de cause, les scènes de saccages et de voitures en feu se multiplieraient. "Si la justice ne veut pas céder, ça va durer des mois. Ça durera des mois, des mois et des mois. Je vous assure, demain, je refuse l'enterrement de mon fils. Si je fais ça, ça va être encore plus grave. Je n'ai plus rien à perdre", conclut-elle ainsi sur RTL. 

À lire aussi
Un véhicule de police. faits divers
Ain : un enfant de 14 mois meurt écrasé par une voiture

Invité de RTL Grand Soir quelques minutes après la déclaration de la mère, Gérard Simonet, le maire de Moirans, a fermement condamné "une violence inhabituelle" qualifiée de "malaise de société", et de "véritable maladie de la démocratie". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gens du voyage Isère Violences
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780188388
Soulèvement de gens du voyage en Isère : "Si la justice ne cède pas, ça durera des mois", prévient la mère du détenu
Soulèvement de gens du voyage en Isère : "Si la justice ne cède pas, ça durera des mois", prévient la mère du détenu
REPLAY / RÉACTION - Adèle, la mère du détenu dont la libération est exigée par les gens du voyage de Moirans pour qu'il puisse assister à l'enterrement de son frère, prévient que les violences continueront si elle n'obtient pas gain de cause.
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/soulevement-de-gens-du-voyage-en-isere-si-la-justice-ne-cede-pas-ca-durera-des-mois-previent-la-mere-du-detenu-7780188388
2015-10-21 01:51:00
http://media.rtl.fr/cache/eDqQGSimWsxLBB2fXzLGLQ/330v220-2/online/image/2015/1020/7780188140_des-voitures-brulees-des-voies-ferrees-coupees-le-resultat-des-violence-survenues-a-moirans-dans-l-isere-mardi-20-octobre-2015.jpg