1 min de lecture Marc Trévidic

Moines de Tibéhirine : "Il est fort possible qu'il y ait eu une conspiration", dit le père Veilleux

REPLAY - Responsable des moines tués il y a dix-huit ans, le père Armand Veilleux espère que l'enquête du juge Trévidic permettra d'apporter des réponses à une affaire obscure.

>
Moines de Tibéhirine : "Personne n'avait intérêt à ce qu'ils meurent", dit le père Veilleux Crédit Image : AFP | Crédit Média : Yves Calvi | Durée : | Date :
Calvi-245x300
Yves Calvi Journaliste RTL

Le juge Trévidic vient d'arriver en Algérie pour enquêter sur le massacre des moines de Tibéhirine, survenu il y a dix-huit ans. Une situation qui permettra peut-être de faire la lumière sur ce qui est arrivé. "Il pourra rendre publiques les conclusions de son enquête, estime le père Armand Veilleux, procureur général des cisterciens à l'époque. Plus il y aura de vérité, mieux ce sera".

Mais je pense que dire que l'État algérien serait impliqué serait beaucoup trop

Le père Veilleux
Partager la citation

Responsable des moines de Tibéhirine, le père Veilleux estime que des informations ont été cachées par les autorités algériennes. "Il y a peut-être eu une entente entre les ambassadeurs français et les autorités algériennes (...) Mais je pense que dire que l'État algérien serait impliqué serait beaucoup trop". 

Il est fort possible qu'il y ait eu une conspiration pour les enlever et les faire partir

Le père Veilleux
Partager la citation

Et d'évoquer les possibles responsables de la mort des religieux : "L'armée ? Les services secrets ? Quelques uns de leurs représentants ? Il est fort possible qu'il y ait eu une conspiration pour les enlever et les faire partir (...) Personne n'avait intérêt à ce qu'ils meurent mais plutôt à ce qu'ils partent".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Marc Trévidic Moines de Tibéhirine
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants