1 min de lecture Afrique

Moines de Tibéhirine : le juge antiterroriste Marc Trévidic enfin à Alger

Marc Trévidic, juge antiterroriste chargé d'enquêter sur l'assassinat des moines de Tibéhirine est arrivé à Alger ce dimanche après-midi.

La tombe de Christian de Chergé, l'un des sept moines, au monastère Notre-Dame de l'Atlas, en mars 2006 (archives).
La tombe de Christian de Chergé, l'un des sept moines, au monastère Notre-Dame de l'Atlas, en mars 2006 (archives). Crédit : FAYEZ NURELDINE / AFP
La rédaction numérique de RTL et AFP

Le juge antiterroriste français Marc Trévidic, enquêtant sur les moines de Tibéhirine assassinés en 1996 en Algérie, est arrivé ce dimanche 12 octobre en milieu d'après-midi à Alger pour une mission entourée d'une discrétion absolue.

Marc Trévidic serait accompagné de deux personnes, mais aucune information sur leur identité ou leur qualité n'a été dévoilée. Ce voyage est d'ailleurs entouré d'une discrétion absolue. Ni les autorités algériennes, ni la diplomatie française n'a souhaité évoquer le sujet.

Une autopsie des têtes prévue

La mission, qui devrait durer une semaine environ, intervient dans un contexte sécuritaire tendu trois semaines après l'enlèvement et la décapitation d'Hervé Gourdel en Kabylie, à l'est d'Alger.

Accompagnés d'un représentant de la section antiterroriste du parquet de Paris et d'experts français, les deux juges devraient notamment participer à une expertise des têtes des religieux français, enterrées dans les jardins de leur ancien monastère isolé de Tibéhirine, près de Médéa.

Six des sept moines enlevés puis tués sont représentés sur cette photo (archives). Crédit : AFP

Une visite attendue depuis trois ans

Le juge et sa collègue Nathalie Poux avaient demandé à se rendre en Algérie il y a près de trois ans, dans une commission rogatoire internationale. Ce voyage a depuis fait l'objet de longues tractations entre Paris et Alger. 


Mais après un accord de principe délivré par Alger en novembre 2013, les autorités avaient imposé deux reports successifs, qui avaient suscité l'agacement du juge Trevidic.

À lire aussi
Jean-Yves Le Drian dans "Le Grand Jury" sur RTL, dimanche 31 janvier 2016 Afrique
Centrafrique : Jean-Yves Le Drian veut mettre fin à l'opération "Sangaris" en 2016
Les tombes des moines assassinés, dans leur monastère Notre-Dame de l'Atlas, au sud d'Alger, ici en avril 2006 (archives). Crédit : FAYEZ NURELDINE / AFP

Christian de Cherge, Luc Dochier, Paul Favre Miville, Michel Fleury, Christophe Lebreton, Bruno Lemarchand et Célestin Ringeard avaient été enlevés dans la nuit du 26 au 27 mars 1996. Le rapt avait été revendiqué un mois plus tard par le Groupe islamique armé, le GIA.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Afrique Moines de Tibéhirine Marc Trévidic
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7774791026
Moines de Tibéhirine : le juge antiterroriste Marc Trévidic enfin à Alger
Moines de Tibéhirine : le juge antiterroriste Marc Trévidic enfin à Alger
Marc Trévidic, juge antiterroriste chargé d'enquêter sur l'assassinat des moines de Tibéhirine est arrivé à Alger ce dimanche après-midi.
http://www.rtl.fr/actu/international/moines-de-tibehirine-le-juge-antiterroriste-marc-trevidic-enfin-a-alger-7774791026
2014-10-12 22:40:00
https://media.rtl.fr/cache/qchjiVFPvs-0eJrEtj7JZg/330v220-2/online/image/2014/1012/7774791063_000-par671724.jpg