1 min de lecture Société

Migrants : la circulaire Collomb est-elle appliquée dans les centres d'hébergement ?

DÉCRYPTAGE - D'après les associations, la circulaire annoncée par le gouvernement pour vérifier la situation légale des migrants n'est pas encore appliquée, puisque le déploiement des équipes n'a pas commencé.

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Migrants : la circulaire Collomb est-elle appliquée dans les centres d'hébergement ? Crédit Image : Lionel BONAVENTURE / AFP | Crédit Média : Thomas Prouteau | Durée : | Date : La page de l'émission
Thomas Prouteau Journaliste RTL

C'est une circulaire controversée qui a déclenché la colère des associations d'accueil des migrants. Une directive qui émane du ministère de l'Intérieur organisant le recensement des migrants dans les centres d'hébergement d'urgence. Les associations dénoncent un "tri", tout comme Benoît Hamon, jeudi 11 janvier sur RTL

RTL révélait cependant que cette circulaire n'était pas appliquée. Ce qu'a nié Benjamin Griveaux invité mercredi 10 janvier. Alors est-ce que les associations ont vu débarquer les agents préfectoraux dans les centres d'urgence ? Non, selon nos informations. Personne n'a encore vu les équipes mobiles annoncées par le gouvernement en décembre. Tout simplement parce que leur déploiement n'a pas commencé. 

C'est le cas en Île-de-France par exemple. Mais ce devrait être le cas d'ici quelques jours, c'est en tout cas ce qu'affirme la préfecture. 120 fonctionnaires sont prêts à se rendre dans les hôtels et les centres d'urgence pour vérifier la situation des migrants. Et dans les autres départements, les préfets s'organisent : plusieurs ont déjà reçu les associations pour leur expliquer leur feuille de route.

Toute la question est de savoir si elle sera appliquée à la lettre. Dans le département du Nord par exemple, le préfet semble faire un peu à son idée. Il a en effet expliqué aux associations qu'il n'y aurait pas d'équipes mobiles mais des permanences, installées dans les foyers d'accueil, pour "conseiller les migrants et les orienter". Que feront concrètement les agents des préfectures lorsqu'ils tomberont sur un sans-papiers ou un débouté de l'asile, en théorie expulsable ? La question reste ouverte.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Migrants Gérard Collomb
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants