2 min de lecture Migrants

Migrants : "L'État assume une logique d'accueil d'intérêt", lance Médecins du Monde

RÉACTION - La veille de recevoir les associations de défense des droits des migrants, l'État leur a envoyé une ébauche du projet de loi sur l'asile et l'immigration. La présidente de Médecins du Monde dénonce une politique "pas ambitieuse".

Des membres de Médecins du Monde à Calais en juillet 2015 (archives)
Des membres de Médecins du Monde à Calais en juillet 2015 (archives) Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

Deuxième chance pour le gouvernement. Après avoir mis les associations de défense et d'accueil des migrants en colère à plusieurs reprises, l'État les reçoit à Matignon jeudi 11 janvier, à partir de 15 heures. Le 10 décembre, elles avaient claqué la porte du ministère de l'Intérieur. Il s'agit donc pour Édouard Philippe de faire en sorte que la rencontre se déroule mieux que la précédente avec Gérard Collomb. Mais le rendez-vous ne s'annonce pas simple.

Elles ont déjà décidé de saisir le Conseil d'État à propos de la circulaire de Gérard Collomb qui vise à contrôler la situation des migrants dans les centres d'hébergement d'urgence. Mais l'entretien concerne une autre question épineuse : le projet de loi du gouvernement sur l'asile et l'immigration. 

Mercredi, une ébauche du programme prévu leur a été transmise, comme le révélait Le Monde. Pour la présidente de Médecins du Monde, jointe par RTL.fr, cette première indication est "complètement en droite ligne avec les politiques qui prévalent et dysfonctionnent depuis 30 ans, malheureusement"

À lire aussi
Brownsville, Texas, USA États-Unis
États-Unis : un enfant de 3 ans abandonné dans un champ à la frontière

Ce n'est pas suffisant, on a besoin d'une politique plus ambitieuse

Françoise Sivignon, présidente de Médecins du Monde
Partager la citation

Françoise Sivignon dénonce ainsi une continuité et regrette de ne pas voir "une politique ambitieuse au niveau européen". Elle estime que la France aurait pu, ou dû, prendre le leadership sur la question en Europe. "Ce n'est pas suffisant, on a besoin d'une politique plus ambitieuse", martèle-t-elle.

"Ce document montre une vraie fermeté assumée et dure vis-à-vis des personnes migrantes, ajoute François Sivignon. C'est une réponse de besoin d'éloignement et non de protection" et qui traduit une "logique d'accueil d'intérêt". Notamment par l'extension d'un "passeport talent", sans que cette mesure soit concrètement explicitée. Mais tout un autre lot de mesures également : allongement de la durée de rétention administrative de 45 à 90 jours, renforcement de l'assignation à résidence, possibilité de prolonger la rétention "au-delà de la limite maximale" si l'étranger fait obstacle à l'éloignement...

Plusieurs flous résident autour de cette esquisse de projet de loi. Comme la délivrance d'un "passeport santé pour la patientèle solvable des hôpitaux". Des questions auxquelles le Premier ministre devra répondre en présence des différentes associations conviées à Matignon. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Migrants Société Édouard Philippe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791776920
Migrants : "L'État assume une logique d'accueil d'intérêt", lance Médecins du Monde
Migrants : "L'État assume une logique d'accueil d'intérêt", lance Médecins du Monde
RÉACTION - La veille de recevoir les associations de défense des droits des migrants, l'État leur a envoyé une ébauche du projet de loi sur l'asile et l'immigration. La présidente de Médecins du Monde dénonce une politique "pas ambitieuse".
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/migrants-l-etat-assume-une-logique-d-accueil-d-interet-lance-medecins-du-monde-7791776920
2018-01-11 14:51:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/iJY7BQhape8f-wAisKGMHg/330v220-2/online/image/2018/0111/7791786645_des-membres-de-medecins-du-monde-a-calais-en-juillet-2015-archives.jpg