1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Michelin s'engage pour la sécurité de ses employés sur les routes
1 min de lecture

Michelin s'engage pour la sécurité de ses employés sur les routes

INVITÉ RTL - Rémi de Verdilhac, le directeur général du groupe français, détaille les mesures mises en place dans l'entreprise.

Remi de Verdilhac le directeur général de Michelin France
Remi de Verdilhac le directeur général de Michelin France
Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Michelin s'engage pour la sécurité de ses employés sur les routes
03:54
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier

L'État a appelé les grands groupes à la plus grande prudence concernant la sécurité routière de leurs employés. Vingt-et-une entreprises ont ainsi signé une charte pour tenter d'améliorer les choses. L'an dernier, 74.000 personnes ont été victimes d'un accident de la route dans le cadre de déplacements professionnels.

Chez Michelin France, les 400 commerciaux qui sillonnent les routes de l'Hexagone n'ont pas eu un accident depuis 2 ans. Remi de Verdilhac, le directeur général, est convaincu que les accidents de la route sont un fléau, mais pas une fatalité. "Chez nous, nous avons réussi à éradiquer les accidents de la route parmi les salariés de Michelin par des mesures simples qui ne coûtent pas grand-chose." D'ailleurs l'engagement gouvernemental présente 7 points relativement simples à faire respecter. "Si tous les salariés respectaient ces engagements, les résultats seraient spectaculaires", prédit le dirigeant d'entreprise.

"Nous sommes dans la logique de responsabilisation"

Ces mesures concernent bien évidemment l'alcool, la vitesse, mais aussi le téléphone au volant, un mal auquel sont particulièrement sensibles les commerciaux. "Le téléphone au volant multiplie par trois le risque des accidents corporels. Pour le moment, nous autorisons encore comme le permet la loi, l'usage des kits mains libres à condition que cet usage soit limité au maximum. La consigne que nous donnons aux salariés quand ils appellent un collègue, un client, un fournisseur, c'est de systématiquement poser la question : Bonjour, est-ce que je ne vous dérange pas ? Êtes-vous au volant ?", et de rappeler plus tard le cas échéant. Michelin met aussi en place des formations de sensibilisation poussées et continues pour ses commerciaux. 

En revanche, "nous ne sommes pas dans la logique de sanction, nous sommes dans la logique de responsabilisation". Et cela passe notamment par une intransigeance vis-à-vis des infractions routières : "S'il commet des infractions, il paie ses amendes et assume le retrait de point".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/