1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Michel Platini a-t-il été victime d'un complot orchestré par la FIFA ?
1 min de lecture

Michel Platini a-t-il été victime d'un complot orchestré par la FIFA ?

INVITÉ RTL - Pour Rémi Dupré qui a enquêté pour "Le Monde" pendant sept mois, tout a été fait pour évincer le Français de la présidence de l'organisation.

Michel Platini mardi 8 décembre 2015 à Lausanne, quelques jours avant sa suspension de 8 ans par la commission d'éthique de la FIFA
Michel Platini mardi 8 décembre 2015 à Lausanne, quelques jours avant sa suspension de 8 ans par la commission d'éthique de la FIFA
Crédit : AFP/F.Coffrini
Michel Platini a-t-il été victime d'un complot orchestré par la Fifa?
06:38
Quentin Vinet & Agnès Bonfillon & La rédaction numérique de RTL

Il y a un an le dirigeant français briguait la présidence de la FIFA. Il a finalement été obligé de se retirer de la course à cause d'une affaire entre 1999 et 2002 : 2 millions de francs suisses transférés sur ses comptes. Alors Michel Platini a-t-il été victime d'un complot ? Selon Rémi Dupré, journaliste au Monde et qui a enquêté pendant 7 mois sur le sujet, tout semble avoir été fait pour que Michel Platini ne succède pas à Sepp Blatter.

"Il y a eu beaucoup de zones d'ombre sur l'affaire Platini mais personne ne s'est focalisé sur les arrières cuisines de la Fifa", détaille Rémi Dupré. "On peut dire objectivement que ce dossier des 2 millions est sorti pour faire tomber Michel Platini", accuse le journaliste. En enquêtant, il s'est rapidement rendu compte que durant les derniers mois précédant l'affaire, les relations entre Michel Platini et son mentor Sepp Blatter s'étaient détériorées. Notamment après que Sepp Blatter ait reproché à son poulain d'avoir voté en faveur du Qatar pour l'organisation de la Coupe du monde 2022 sous la pression supposée de Nicolas Sarkozy.

D'après Rémi Dupré, pas de doute : l'information concernant ce transfert d'argent est forcément partie du clan de Sepp Blatter. "Très peu de gens appréciaient Platini à la Fifa", affirme Rémi Dupré. Mais qu'est-ce qui valait au Français l'animosité de l'administration footballistique? "Un ancien footballeur qui arrive à la tête d'une grande organisation sportive peut susciter les craintes". Selon le journaliste, dans les dernières années, Sepp Blatter ressentait même une vraie haine envers Michel Platini.

Une enquête à lire dans l'édition du Monde du 30 mars et en ligne sur Le Monde.fr

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/