2 min de lecture Michael Schumacher

Michaël Schumacher : le Pr Saillant dément les propos sur l'état de santé de "Schumi"

Le professeur Saillant a démenti avoir donné des informations sur l'état de santé de Michaël Schumacher à Philippe Streiff.

Gérard Saillant (au centre) à Grenoble, le 31 décembre 2013.
Gérard Saillant (au centre) à Grenoble, le 31 décembre 2013. Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Schumacher commence à reconnaître les siens", a titré dimanche 28 décembre le quotidien Le Parisien, citant l'ex-pilote Philippe Streiff, qui assure tenir ses informations du Professeur Gérard Saillant, président de la Commission médicale de la Fédération internationale de l'automobile (FIA). Ce dernier a vigoureusement démenti avoir donné récemment des informations à Streiff sur l'état de santé de Michaël Schumacher.

Dans le journal français, Streiff affirme avoir eu des informations sur Schumacher "en grande partie grâce au Pr Saillant". Et l'ancien pilote de F1, gravement accidenté en 1989, explique que Schumacher, 45 ans, "est conscient. Mais il n'a toujours pas retrouvé l'usage de la parole, et communique avec les yeux. Il commence tout de même à reconnaître les siens, sa femme et ses enfants, mais il a de gros problèmes de mémoire".

Depuis un an, je n'ai jamais eu le moindre contact, verbal, écrit ou physique avec Philippe Streiff

Gérard Saillant
Partager la citation

"Depuis un an, je n'ai jamais eu le moindre contact, verbal, écrit ou physique avec Philippe Streiff", a affirmé le Pr Saillant, via un porte-parole de la FIA, interrogé par l'AFP. "Il est à noter que Philippe Streiff est coutumier du fait puisqu'il avait déjà fait des déclarations à Grenoble, en me citant, quelques jours après l'accident de Michael (Schumacher)", a ajouté le Pr Saillant.

Le Pr Saillant est l'un des membres fondateurs de l'Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM), basé à Paris, avec Michael Schumacher, le réalisateur Luc Besson et le président de la FIA, Jean Todt. Il a passé plusieurs jours au chevet de "Schumi" au CHU de Grenoble, après son accident de ski.

N'importe quel journaliste peut témoigner que depuis un an j'ai refusé systématiquement toute interview ou émission de télévision

Gérard Saillant
Partager la citation
À lire aussi
Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales faits divers
Perpignan : jugé pour excès de vitesse, il dit être possédé par l’esprit de Schumacher

"Depuis un an, jamais la famille ou les vrais amis de Michael n'ont communiqué en dehors des communiqués de Sabine (Kehm, la porte-parole officielle de la famille Schumacher, ndlr)", a souligné le Pr Saillant. "N'importe quel journaliste peut témoigner que depuis un an j'ai refusé systématiquement toute interview ou émission de télévision."

Enfin, "Philippe Streiff ne travaille absolument pas avec l'ICM", a relevé le Pr Saillant. Il a aussi affirmé que "ce qui est vrai pour Michael Schumacher est vrai aussi pour Jules Bianchi", en faisant allusion aux déclarations de Streiff sur le pilote français de 25 ans, accidenté début octobre au GP du Japon, sur le circuit de Suzuka, et toujours dans un état "critique mais stable" à l'hôpital de Nice.

Streiff, pilote de F1 de 1984 à 1989, a disputé 53 GP de F1, montant une fois sur le podium. Il est tétraplégique, et très engagé dans la défense des handicapés, depuis un grave accident lors d'essais privés sur le circuit de Jacarapegua, le 15 mars 1989 à Rio de Janeiro (Brésil). Il diffuse régulièrement des informations à certains médias sur les états de santé de Schumacher et Bianchi, alors même que le secret médical autour des deux pilotes est très bien gardé, volontairement, par leurs familles respectives.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Michael Schumacher Formule 1 Accident
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants