1 min de lecture

Menace terroriste: "protection renforcée" pour les fêtes

RTL MIDI

Bruno Le Roux, invité de RTL le 14 décembre 2016
Bruno Le Roux, invité de RTL le 14 décembre 2016 Crédit : Camille Kaelblen / RTLnet
245-PARIZOT
Vincent Parizot et Christelle Rebière

Menace terroriste: "protection renforcée" pour les fêtes

"Il y aura une protection renforcée" pour les fêtes de fin d'année face à la menace d'attentats et le nombre de militaires engagés dans l'opération Sentinelle va augmenter, a annoncé ce matin le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux. 

"Il y aura une protection renforcée et nous sommes dans une discussion qui va s'achever avec le ministre de la Défense, mon collègue Jean-Yves Le Drian, pour remonter le niveau de militaires engagés dans l'opération Sentinelle", a déclaré au micro de RTL le nouveau ministre. 

"La menace est forte", a-t-il ajouté, avant de préciser que le nombre de militaires engagés dans cette opération mise en place en 2015 se situerait entre "7.000 hommes mobilisés aujourd'hui, qui est le plancher, et 10.000 qui est le plafond". 

"Nous avons et allons tomber d'accord dans les minutes qui viennent avec Jean-Yves le Drian pour avoir un chiffre qui corresponde totalement aux demandes qui sont faites par nos préfets sur le terrain pour assurer la sécurité maximale", a-t-il dit. 

Ce renforcement est prévu "pour la période de Noël jusqu'au début de l'année", et sera réévalué début 2017. 

"Il convient quand il y a des rassemblements de personnes à Noël et je souhaite qu'il y en ait, que les touristes viennent massivement dans notre pays, que nos concitoyens puissent sortir et s'amuser, il faut assurer leur sécurité totalement dans la coordination de tous les services de sécurité", a estimé Bruno Le Roux. 

Interrogé sur le vote la veille du prolongement de l'état d'urgence jusqu'à l'été, le ministre a estimé qu'il fallait "faire en sorte que la sécurité soit assurée et que les échéances démocratiques puissent se tenir dans les meilleures conditions", avec les élections présidentielle et législatives du printemps. 

La rédaction vous recommande

Faut-il abaisser l'âge du droit de vote à 16 ans ?

Faut-il abaisser l'âge du droit de vote à 16 ans ? RTL vous invite à répondre à la question du jour.

Faut-il abaisser l’âge du droit de vote à 16 ans ?
Nombre de votes : 8983 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants