1 min de lecture Éducation nationale

Marseille : une directrice d'école mise en examen pour proxénétisme

La directrice d'une école primaire de Cabriès (Bouches-du-Rhône) et son compagnon sont soupçonnés d'avoir organisé des soirées avec des prostituées et de la drogue.

La directrice de l'école primaire de Cabriès, près de Marseille, est soupçonné d'avoir organisé des soirées avec des prostituées et de la drogue (illustration).
La directrice de l'école primaire de Cabriès, près de Marseille, est soupçonné d'avoir organisé des soirées avec des prostituées et de la drogue (illustration). Crédit : Mychele Daniau - AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le parquet de Marseille a confirmé ce vendredi 26 septembre la mise en examen d'un couple soupçonné de proxénétisme. L'information avait été révélée dans la matinée par le quotidien régional, La Provence. L'homme, âgé de 47 ans, a été écroué, tandis que la femme, 54 ans, directrice d'une école de Cabriès, a été laissée libre sous contrôle judiciaire.

Ils sont soupçonnés d'avoir organisé des soirées dans un studio d'Aix-en-Provence, appartenant à la directrice, lors desquelles des prostituées étaient engagées et de la drogue proposée à des clients recrutés par le compagnon. 

Suspendue à titre conservatoire

Le couple aurait lui-même participé à ces soirées, lors desquelles il prélevait un pourcentage sur les "passes" et une marge sur la vente de stupéfiants.

La directrice a été suspendue à titre conservatoire le temps de l'enquête, a indiqué le Rectorat, précisant qu'il ne s'agissait pas d'une "sanction" mais "d'une mesure de protection pour elle et pour l'institution". Une information judiciaire a été ouverte la semaine dernière par le parquet de Marseille, qui a confié l'enquête à la PJ de Marseille. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éducation nationale Prostitution Marseille
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants