1 min de lecture Présidentielle 2017

Marine Le Pen a-t-elle peur de ne pas répondre aux convocations de la police ?

La présidente du Front nationale a refusé d’être entendue dans l’affaire des emplois fictifs portant sur ses assistants parlementaires européens.

Thomas Sotto On refait le monde Thomas Sotto iTunes RSS
>
Marine Le Pen a-t-elle répondre de ne pas répondre aux convocations de la police ? Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL

Dans le cadre de l'affaire des soupçons d'emplois fictifs portant sur ses assistants parlementaires européens, la présidente du Front national a refusé de répondre favorablement à une convocation lancée par les enquêteurs de l'Office anti corruption de la police judiciaire. Elle a fait savoir, ce vendredi, qu'elle "ne répondrait pas pendant la campagne électorale" à quelconque question de la police sur ce sujet.

Pour Bernard Cazeneuve, la candidate à l'élection présidentielle "ne peut se placer au-dessus des lois de la République". "Aucun responsable politique ne peut refuser, s'il est républicain, de déférer aux convocations de la justice. Le respect de l'autorité de l'État et des institutions commence par cela", a glissé le Premier ministre.

On refait le monde ce soir avec :
- Jean-Christophe Buisson, directeur adjoint de la rédaction du Figaro Magazine
- Didier Testot, fondateur de "La Bourse et la Vie"
- Ivan Levaï, journaliste

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Marine Le Pen Front national
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants