1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Maltraitance des enfants : hausse de 50% des hospitalisations lors du premier confinement
1 min de lecture

Maltraitance des enfants : hausse de 50% des hospitalisations lors du premier confinement

VU DANS LA PRESSE - Les hospitalisations pour violences physiques sur des enfants ont augmenté de 50% lors du premier confinement.

Image de violences (Illustration).
Image de violences (Illustration).
Crédit : DR
William Vuillez

Les retombées du premier confinement au printemps dernier commencent à arriver. Une étude menée par le CHU de Dijon et le Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations Paris-Saclay de l’Inserm alerte sur la hausse des violences familiales lors de ce premier confinement et notamment de la maltraitance des enfants de moins de 5 ans

Cette étude, relayée ce mardi par le journal Le Monde, fait état d'une augmentation de 50% des hospitalisations d'enfants de 0 à 5 ans pour violences physiques, enregistrées en mars et avril dernier. Les scientifiques alertent également sur "une légère hausse" de la gravité de ces violences, explique le journal. En 2020, 1,79% des enfants hospitalisés pour maltraitance physique sont décédés, contre 1,65% entre 2017 et 2019. 

Le service national d’accueil téléphonique de l’enfance en danger rapporte lui aussi une hausse des appels sur la période liée au premier confinement, de 56,2% par rapport à 2019. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/