2 min de lecture Transports

Lyon : pourquoi les régulateurs TCL entament une grève illimitée dès ce lundi

Dès lundi 12 novembre 18h30, le trafic sera perturbé sur les quatre lignes du métro lyonnais. En cause : une grève des régulateurs, qui réclament plus de postes.

Des voyageurs attendent le métro à Lyon en 2016 (illustration)
Des voyageurs attendent le métro à Lyon en 2016 (illustration) Crédit : KONRAD K/SIPA
103029000663527498057
Eléanor Douet

Attention si vous avez prévu de prendre le métro à Lyon dans les prochains jours. Des perturbations sont à prévoir sur l'ensemble des lignes en raison d'une grève illimitée entamée par les régulateurs dès ce lundi 12 novembre dans la soirée.

Les grévistes ne demandent pas d'augmentation salariale mais des postes supplémentaires alors que Keolis, opérateur qui gère le réseau des transports en commun lyonnais, a proposé de diminuer le nombre de régulateurs.

"Actuellement, neuf agents sont postés sur la ligne D du métro : trois le matin, autant l’après-midi et le soir. Les lignes A et B, qui sont mutualisées, en comptent à elles deux, deux ou trois selon les créneaux horaires. Enfin, un régulateur est déployé sur la ligne C le matin, l’après-midi et en soirée", précise 20minutes.fr

À lire aussi
Des passagers à l'aéroport d'Orly, en octobre 2012 (illustration) transports
Paris : Orly-Sud et Orly-Ouest, c'est fini

C'est la ligne A qui cristallise la colère puisque Keolis souhaiterait ne conserver qu'un régulateur lors des créneaux les moins fréquentés. Le syndicat Ugict-CGT, seul à avoir déposé un préavis de grève, en réclame deux en permanence.

"La direction estime qu’il n’est pas toujours nécessaire d’avoir autant de régulateurs tout au long de la journée. Mais l’usager du matin a le droit d’avoir la même sécurité que celui qui prend le métro le soir, les jours fériés ou lors des périodes de vacances", justifie Christian Schwetzoff, secrétaire adjoint du syndicat et régulateur depuis plus de 20 ans.

Pour Keolis, "ce mouvement de grève est incompréhensible". L'opérateur précise dans un communiqué qu'après plusieurs réunions et une analyse des besoins en personnel, "il a été décidé qu’un renfort en effectif serait mis en place". Ainsi, "Nous avons décidé de passer de 4 à 5 régulateurs en heure de pointe et de 3 à 4 la nuit", précise le communiqué. 

Des annonces insuffisantes pour le syndicat qui prévient que la grève "risque de durer". Des préavis vont être déposés chaque jour de la semaine. "Nous n’avons pas réussi à nous entendre et nous sommes toujours dans un rapport de force. On ne transige pas avec la sécurité. Nous continuerons tant que les négociations n’auront pas repris", assure Christian Schwetzoff.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports Rhône-Alpes Lyon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795534693
Lyon : pourquoi les régulateurs TCL entament une grève illimitée dès ce lundi
Lyon : pourquoi les régulateurs TCL entament une grève illimitée dès ce lundi
Dès lundi 12 novembre 18h30, le trafic sera perturbé sur les quatre lignes du métro lyonnais. En cause : une grève des régulateurs, qui réclament plus de postes.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/lyon-pourquoi-les-regulateurs-tcl-entament-une-greve-illimitee-des-ce-lundi-7795534693
2018-11-12 16:04:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ornbvDhw3WbWqE7u2f6lwQ/330v220-2/online/image/2018/1112/7795536181_des-voyageurs-attendent-le-metro-a-lyon-en-2016-illustration.jpg