3 min de lecture Loi Travail

Loi Travail : qui est William Martinet, le président de l'Unef qui tient tête à Manuel Valls ?

PORTRAIT - William Martinet est devenu le porte-parole de la lutte contre le projet de loi Travail. Hyper-médiatisé, cet étudiant de 27 ans occupe une place qui peut le propulser sur le devant de la scène politique.

William Martinet, le président de l'Unef à Matignon le 11 mars 2016
William Martinet, le président de l'Unef à Matignon le 11 mars 2016 Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Il incarne la contestation face à Manuel Valls. William Martinet, président du syndicat étudiant Unef, mène une bataille contre la loi Travail. Après avoir manifesté le 9 mars dernier, il compte bien continuer à se faire entendre et afin d'y parvenir, le syndicat a appelé à un nouveau rassemblement ce jeudi 17 mars. Les dernières modifications du projet de loi apportées par Manuel Valls n'ont pas convaincu le jeune syndicaliste. "Est-ce que ce gouvernement, avec ce projet de loi Travail, a répondu aux aspirations des jeunes ? On est profondément convaincus que non. Évidemment, on appelle les jeunes à continuer cette mobilisation. Ils ont besoin de ça pour se faire entendre", expliquait-il à la sortie de la réunion avec le Premier ministre.


Devenu une figure médiatique, William Martinet "n'a encore connu aucun mouvement d'ampleur depuis son élection à la présidence du syndicat en 2013. Et le mouvement lancé mi-octobre en 2015 contre l'austérité dans les universités a échoué à mobiliser en masse", rappelle Le Monde. Mais qui est le président de l'Unef ?

L'écart entre ces deux mondes m'a fait prendre conscience très tôt qu'il fallait choisir son camp

William Martinet
Partager la citation

Âgé de 27 ans, William Martinet est fils de parents infirmiers à l'hôpital public. Dans un entretien au Monde, il explique avoir été scolarisé "par la magie de la carte scolaire" à Versailles. Et c'est à ce moment que son engagement est né : "L'écart entre ces deux mondes m'a fait prendre conscience très tôt qu'il fallait choisir son camp". Il se met alors à donner des cours à des sans-papiers, a assuré un soutien scolaire aux élèves des milieux défavorisés et à rejoindre les Restos du Cœur, explique Le Point

Avant de faire son entrée à l'Unef, il était au sein du syndicat universitaire de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Après avoir fait des études de biologie, le patron du syndicat s'oriente désormais vers un master "Économie sociale et solidaire". Il a intégré le syndicat à l'occasion du mouvement de contestation contre le CPE en 2006. Il débutera son engagement en collant des affiches. "Il a commencé, comme tout le monde, à distribuer des tracts, faire du porte-à-porte en cité universitaire, faire des interventions en amphi et faire signer des pétitions", raconte un ancien de l'organisation, cité par L'Obs.

Vers une carrière politique ?

À lire aussi
Le conseil des prud'hommes de Paris cour de cassation
Les infos de 18h - Licenciement abusif : le plafonnement des indemnités validé

"Partenaire exigeant", "ferme sur ses positions", "rigoureux", "plutôt solide" et "avec de l'expérience". Voici comment Jean-Loup Salzmann, président de la Conférence des présidents d'université le décrit dans les colonnes du Point. Selon une observatrice, citée par l'hebdomadaire, "c'est l'heure de gloire pour un président de l'Unef qui est en train de mettre des jeunes dans la rue (…) Il joue sa carrière politique maintenant".


Et il semblerait que William Martinet ait bien préparé le terrain. En une du Point, il y apparaît aux côtés de Martine Aubry et de Philippe Martinez, patron de la CGT, avec la légende "Les derniers dinosaures". Ni une, ni deux, l'étudiant a alors remplacé sa photo de profil sur Twitter par celle de Denver, le dernier dinosaure. Être le président de l'Unef est une place de choix. Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du Parti socialiste, Pouria Amirshahi, député français, Christophe Borgel, député de la Garonne, ou encore Bruno Julliard, premier adjoint à la mairie de Paris, sont passés par cette place. Mais pas question pour le principal concerné d'être qualifié de "pouponnière socialiste". "Comme si un jeune ne pouvait pas se faire sa propre opinion ou mener ses propres combats", dit-il dans Le Point.

Il se passe quelque chose dans le pays

William Martinet
Partager la citation

Pour l'instant, William Martinet explique ne pas être encarté au Parti socialiste. Et en ce qui concerne une carrière en politique, le président de l'Unef laisse planer le doute : "On verra. Moi ce que je veux, c'est travailler dans l'économie sociale et solidaire". En tout cas, sa détermination à l'encontre du projet de loi Travail reste aussi intense. "On ne lâchera pas la pression jusqu'au 31 mars. Il faut être à l'offensive", explique-t-il à Ma chaîne étudiante. Et de conclure, auprès du Monde : "Ce n’est pas la première fois que l’Unef est dans une bataille contre le gouvernement. Ce qui est nouveau, c’est l’ampleur de la mobilisation sur les réseaux sociaux. Il se passe quelque chose dans le pays".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Loi Travail Syndicats Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782403243
Loi Travail : qui est William Martinet, le président de l'Unef qui tient tête à Manuel Valls ?
Loi Travail : qui est William Martinet, le président de l'Unef qui tient tête à Manuel Valls ?
PORTRAIT - William Martinet est devenu le porte-parole de la lutte contre le projet de loi Travail. Hyper-médiatisé, cet étudiant de 27 ans occupe une place qui peut le propulser sur le devant de la scène politique.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/loi-travail-qui-est-william-martinet-le-president-de-l-unef-qui-tient-tete-a-manuel-valls-7782403243
2016-03-17 07:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/k7uR-XCV-7HOtFtNSo08JQ/330v220-2/online/image/2016/0316/7782403670_william-martinet-le-president-de-l-unef-a-matignon-le-11-mars-2016.jpg