1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Loi Travail : le gouvernement assure aux routiers que leurs heures supplémentaires ne seront pas dévaluées
1 min de lecture

Loi Travail : le gouvernement assure aux routiers que leurs heures supplémentaires ne seront pas dévaluées

REPLAY - Les chauffeurs routiers ont obtenu du ministère des Transports l'assurance que la rémunération des heures supplémentaires ne sera pas modifiée.

Routiers
Routiers
Crédit : AFP / PASCAL PAVANI
Loi Travail : le gouvernement assure aux routiers que leurs heures supplémentaires ne seront pas dévaluées
00:01:35
Marie-Bénédicte Allaire & Nicolas Bamba

L'inquiétude des chauffeurs routiers vis-à-vis des accords d'entreprise pouvant se substituer aux accords de branche dans le cadre de la loi Travail retombe un peu ce samedi 21 mai. Ils craignaient que leurs heures supplémentaires soient moins payées à l'avenir - un manque à gagner évalué à plusieurs centaines d'euros par mois -, mais Alain Vidalies a rassuré les syndicats sur ce point dans un courrier. Les routiers ne sont pas concernés, leurs heures supplémentaires ne seront pas dévaluées.

Marie-Bénédicte Allaire précise : "Le ministre des Transports précise que si nécessaire, le décret spécifique au transport routier, qui date de 1983, va être réaménagé pour bien clarifier les règles en vigueur sur la rémunération de leurs heures supplémentaires. Leur régime 'dérogatoire' ne va pas être modifié par la loi Travail (...). On ne pourra pas décider, au sein d'une entreprise, de rémunérer les heures supplémentaires moins que 25%".

Le gouvernement lâche du lest

Le Premier ministre Manuel Valls avait tenu un discours semblable il y a quelques jours au micro de RTL, mais "les syndicats FO et CGT Transports n'étaient pas convaincus", poursuit la journaliste, qui ajoute : "Alain Vidalies reconnaît implicitement que la loi, en n'évoquant pas explicitement le cas particulier du transport routier, peut laisser le champ libre à interprétation".

Aux yeux des syndicats, le gouvernement lâche du lest à propos des heures supplémentaires. "La CFDT, majoritaire dans le transport, affirme qu'elle avait raison de ne pas s'inquiéter", conclut Marie-Bénédicte Allaire. Les mouvements de contestation contre la loi Travail vont malgré tout se poursuivre.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.