1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Logement : "Il y a trop de communes en France où la loi n'est pas appliquée", dit Pascal Brice
1 min de lecture

Logement : "Il y a trop de communes en France où la loi n'est pas appliquée", dit Pascal Brice

INVITÉ RTL - Pascal Brice, président de la Fédération des acteurs de la solidarité alerte sur la crise du logement en France.

Des logements sociaux (illustration)
Des logements sociaux (illustration)
Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Logement : "Il y a trop de communes en France où la loi n'est pas appliquée", dit Pascal Brice
07:10
Julien Sellier - édité par Venantia Petillault

Pascal Brice, président de la fédération des acteurs de la solidarité s'exprime sur les récentes annonces concernant le logement. La trêve hivernale, qui devait prendre fin au 1er avril, sera reportée au 1er juin, a annoncé la ministre déléguée chargée du Logement, Emmanuelle Wargon

"C'est une décision bienvenue car il est important que nous prenons la mesure de ce qui se passe partout dans le pays, dans nos associations, qui sont les conséquences de cette crise sanitaire, notamment par le logement. Nous avons à la fois des problèmes anciens mais qui s'aggravent avec la crise. Ces décisions doivent nous permettre de prendre des mesures de manière à ce que l'on règle durablement la situation de ces personnes, ce qui ne sera pas simple car l'un des problèmes que nous rencontrons est l'insuffisance de la construction de logements sociaux dans notre pays", souligne Pascal Brice.

"Cette situation devient très préoccupante. Il y a trop de communes en France où la loi n'est pas appliquée : on ne construit pas assez de logements sociaux et très sociaux. Cela nécessite une mobilisation collective car nous avons besoin de ces logements. Ces phénomènes s'aggravent. Le gouvernement a déployé un effort important de mis à l'abri mais ces personnes ne peuvent pas être mises à la rue. Cette crise produit des situations où à des précarités anciennes, s'ajoutent des précarités nouvelles. Il y a une véritable crise sociale dans ce pays du fait de la crise sanitaire", constate-t-il.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/