1 min de lecture Transports

Les VTC proposent de créer un "fonds de solidarité" pour les taxis

Un groupement de VTC propose la création d'un "fonds de solidarité" pour les taxis, exigeant en échange une plus grande ouverture à la concurrence, révèle "Le Figaro".

Des taxis parisiens (illustration)
Des taxis parisiens (illustration)
Clarisse Martin
Clarisse Martin
Journaliste

La guerre entre les véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) et taxis serait-elle en passe de se toucher à sa fin ? Où que soit la hache de guerre, enterrée ou pas, les VTC font une proposition dans laquelle les taxis pourraient trouver leur compte. Selon un document que s'est procuré le quotidien Le Figaro, qui a été remis au gouvernement par l'Union des nouveaux acteurs pour la mobilité (Unam), le rassemblement d'entreprises, notamment Uber, ne souhaite pas d'un "fonds de garantie" tel qu'il est imaginé par le député Bruno Le Roux dans une proposition de loi. 

Mais il tente de trouver un terrain d'entente. L'Unam réfléchit à présenter un projet inspiré par ce fonds de garantie. Le groupement d'entreprises de VTC songerait à la création d'une "fonds de solidarité", qui serait accessible à des personnes physiques "en situation de détresse avérée", et non pas aux détenteurs de licences dont le prix a baissé, ce qui serait une manière de mettre à l'écart les plateformes qui louent des licences à leurs chauffeurs, explique Le Figaro

Mais cette proposition n'est pas exempte de contrepartie. En échange, l'Unam exige une plus grande ouverture du marché à la concurrence, accompagnée par le gouvernement. Ce fonds, serait géré par une entité privée et interprofessionnelle, et serait prévu pour 5 ans. Cette ouverture du marché passerait par des mesures concrètes comme l'obtention d'une carte professionnelle pour les chauffeurs de VTC plus rapidement, et à moindre coût.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports Taxis contre VTC Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants