1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les Républicains : NKM utilise la présidentielle autrichienne pour montrer l'inefficacité du "ni-ni"
1 min de lecture

Les Républicains : NKM utilise la présidentielle autrichienne pour montrer l'inefficacité du "ni-ni"

FACT CHECKING - La députée Les Républicains de l'Essonne oublie simplement que les partis traditionnels autrichiens, éliminés au premier tour, n'ont pas donné de consigne de vote.

Nathalie Kosciusko-Morizet, le 14 avril 2015.
Nathalie Kosciusko-Morizet, le 14 avril 2015.
Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Les Républicains : NKM utilise la présidentielle autrichienne pour montrer l'inefficacité du "ni-ni"
01:07
Cyprien Cini & Loïc Farge

Nathalie Kosciusko-Morizet est une farouche opposante au "ni-ni", qui consiste à ne pas donner de consigne de vote quand un candidat de l'extrême droite est au deuxième tour face à un candidat du PS, par exemple. La députée les Républicains s'est basée sur la dernière élection autrichienne, qui a vu la victoire du candidat écologiste Alexander Van der Bellen face à celui de l'extrême droite Norbert Hofer, pour montrer l'inefficacité du "ni-ni".

"Si les électeurs autrichiens avaient appliqué le 'ni-ni' (...) on aurait un président autrichien d'extrême droite. On l'a évité, mais on l'a évité de peu", a-t-elle déclaré sur France 2. Or au contraire, ceux qui sont habituellement les deux grandes formations traditionnelles autrichiennes - les partis social-démocrate (SPÖ) et conservateur (ÖVP), éliminés dès le premier tour - n'ont pas donné de consigne de vote. Ils ont justement pratiqué le "ni-ni", et les Verts ont gagné.

Toujours à propos de ce scrutin, NKM a déclaré que le vainqueur avait devancé son adversaire de "3.000 voix". En fait, l'écart qui les sépare a été d'un peu plus de 30.000. Soit dix fois plus.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/