1 min de lecture Police

Les policiers se sentent de plus en plus menacés

TÉMOIGNAGE - Depuis les "gilets jaunes", Benjamin, membre de la BAC parisienne, estime que lui et ses collègues sont plus menacés.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Les policiers se sentent de plus en plus menacés Crédit Image : Bertrand GUAY / AFP | Crédit Média : Guillaume Chièze / RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Micro RTL (illustration)
Guillaume Chieze édité par Chloé Richard-Le Bris

Des courriers envoyés aux CRS, une porte taguée à Pontault-Combault, un policier poursuivi par un homme à scooter à Choisy-le-Roi... Depuis ces derniers jours, les forces de l'ordre sont la cible de membres présumés de l'ultra gauche.

Les fonctionnaires sont de plus en plus prudents concernant la protection de leur vie privée. Il ne faut pas que leurs noms fuitent, que leurs domiciles soient connus. Interrogé par RTL, Benjamin est en poste dans une Bac (brigade anticriminalité) parisienne, il vit en colocation avec deux autres policiers : "On n'a pas nos noms respectifs sur la sonnette, c'est encore le nom de l'ancien locataire".

Et ça ne s'arrête pas là : pas de profil Facebook, pas de compte Twitter. Sur la route, une fois le travail terminé, la prudence est extrême. "On essaye de faire attention aux voitures qui pourraient éventuellement nous suivre. Ça m'arrive parfois même de changer d'itinéraire quand j'ai un doute ou alors de faire plusieurs tours de ronds-points pour être sûr que le véhicule qui nous précède prenne une direction qui n'est pas la nôtre", explique-t-il.

C'est après les attentats, en 2015, que le comportement de Benjamin a changé. Mais depuis le mouvement des "gilets jaunes" et les menaces de l'ultra gauche, il estime que ses collègues doivent désormais redoubler de vigilance.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Police Manifestations Menaces
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants