2 min de lecture Consommation

Les magasins Biocoop épinglés pour "tromperies" sur la provenance de leurs avocats

D'après un document interne consulté par "Le Canard Enchaîné", la direction de cette chaîne de magasins bio s'interroge sur la qualité de ses avocats censés provenir d'Espagne et être issus de l'agriculture biologique.

Un magasin Biocoop à Quimper, le 18 mai 2012.
Un magasin Biocoop à Quimper, le 18 mai 2012. Crédit : FRED TANNEAU / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Les avocats vendus par Biocoop sous l'étiquette bio le sont-ils vraiment ? Des questions se posent après la diffusion une note interne parue dans Le Canard Enchaîné ce mercredi 10 juillet. Dans celle-ci, la direction générale de la chaîne émet des doutes sur l'origine de ces fruits, qui devraient normalement provenir d'Espagne. 

Mais l'hebdomadaire révèle que dans ce document daté du 28 juin dernier, les avocats vendus par le premier réseau de magasins bio de France pourraient en réalité provenir d'Amérique du Sud, du Pérou plus précisément, et ne seraient pas bio. 

Trois solutions auraient alors été proposées aux administrateurs par la direction pour résoudre le problème. La première : "On ne change rien, on considère que nos contrats sont conformes, et les tromperies à la production sont hors de notre responsabilité et de notre contrôle", indique le palmipède. La seconde évoque la création d'une structure d'approvisionnement pour éviter de passer par des grossistes et ainsi mieux s'assurer de la provenance des produits. Mais celle-ci a été jugée trop onéreuse. 

À lire aussi
Potiron et pomme de terre comme un dauphinois cuisine
La pomme de terre: le légume préféré des Français !

La troisième, qui a été retenue, proposait un "rapprochement de (leurs) distributeurs pour mettre les points sur les 'i', exiger une totale transparence et une traçabilité efficiente". Problème, cette démarche avait déjà été effectuée à plusieurs reprises, "sans retour satisfaisant". 

"Aucune preuve apportée" selon Biocoop

Interrogé par nos confrères, Biocoop a reconnu l’identification d’un "problème avec un grossiste". "Nous lui avons demandé d’exclure de nos approvisionnements deux producteurs sur lesquels nous avions particulièrement des doutes", souligne le responsable fruits et légumes de la marque. Biocoop affirme que "l’objectif est, d’ici à 2023, de ne plus travailler avec ce grossiste que de manière marginale, en dépannage". 

Mais la chaîne de magasins a tenu à répondre à ces allégations plus longuement via un communiqué publié sur son site internet dans la journée. Estimant que l'article du Canard Enchaîné est "truffé de raccourcis et d’éléments présentés comme des faits alors qu’ils ne sont pas prouvés", Biocoop rappelle "qu’aucune preuve n’est apportée" quant à l’origine non bio des avocats. L'entreprise souligne également qu'elle procède régulièrement à des tests pour vérifier la présence de pesticides et ce, de manière aléatoire, et qu'elle ne se contente pas de la certification des producteurs avec qui elle travaille. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Bio Alimentation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798016979
Les magasins Biocoop épinglés pour "tromperies" sur la provenance de leurs avocats
Les magasins Biocoop épinglés pour "tromperies" sur la provenance de leurs avocats
D'après un document interne consulté par "Le Canard Enchaîné", la direction de cette chaîne de magasins bio s'interroge sur la qualité de ses avocats censés provenir d'Espagne et être issus de l'agriculture biologique.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/les-magasins-biocoop-epingles-pour-tromperies-sur-la-provenance-de-leurs-avocats-7798016979
2019-07-11 04:08:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/YDXDI3dSSCGRTqNG9ikhPw/330v220-2/online/image/2019/0711/7798016980_un-magasin-biocoop-a-quimper-le-18-mai-2012.jpg