2 min de lecture Jeux Olympiques

Les Jeux olympiques sont-ils une chance pour la France ?

REPLAY - RTL MIDI - Le sujet du jour : Les Jeux olympiques sont-ils une chance pour la France ?

Les auditeurs ont la parole - Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud iTunes RSS
>
Les auditeurs ont la parole du 13 septembre 2017 Crédit Image : LIONEL BONAVENTURE / AFP | Crédit Média : Stéphane Carpentier,Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission
AFP

Après un siècle d'attente et de cuisants échecs, Paris va être officiellement désignée ville hôte des jeux Olympiques 2024, aujourd'hui lors de la 131e session du CIO à Lima, où Los Angeles se verra confier les JO d'été 2028. 

Qualifiée "d'historique" par le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, cette session l'est à plus d'un titre.  

Pour Paris d'abord qui, après trois défaites douloureuses -dont la dernière en 2005 face à Londres-2012, va enfin décrocher les JO, grâce à un dossier calibré pour combler les attentes du CIO, mais aussi un timing et un enchaînement de circonstances hyper favorables. 

La ville, où le baron Pierre de Coubertin avait créé le CIO et fait renaître les jeux Olympiques en 1894, accueillera donc la grand messe olympique pour la troisième fois après 1900 et 1924. 

"La France mérite ce moment", a estimé Tony Estanguet, le co-président de la candidature parisienne qui dit avoir "hâte d'être au 2 août 2024 pour la cérémonie d'ouverture". 

La décision prendra une dimension tout aussi historique pour Los Angeles, déjà hôte à deux reprises des Jeux en 1932 et 1984, et surtout pour le CIO qui rompt avec la tradition en attribuant deux éditions des JO lors d'une même session. 

Présenté comme un geste chevaleresque, le renoncement de Los Angeles à briguer 2024 pour accepter 2028 n'est en réalité, selon les observateurs, qu'un acte de résignation. 

"Il n'y avait aucun élément objectif, aucun argument rationnel pour donner les Jeux 2024 à LA. Paris était favori", avance Etienne Thobois, directeur général de la candidature. Un avis majoritairement répandu au sein du CIO. 

Mercredi à 11h00 locales, les deux villes auront droit à 25 minutes chacune pour une ultime présentation. Les quelque 90 membres du CIO présents éliront ensuite par un unique vote à mains levées les deux villes hôtes.  

La question qui leur sera posée sera en substance la suivante: "Approuvez-vous l'accord tripartite conclu entre le CIO, Paris et Los Angeles ?" 

Il n'y aura donc pas de vote électronique secret comme c'est traditionnellement le cas lors des élections des villes hôtes, et pas non plus de cérémonie d'ouverture de l'enveloppe avec le nom de la ville lauréate. 

Après toute la pression d'une campagne incertaine de quatre ans, l'absence de suspense imprime donc une atmosphère particulière à cette session.   

 Les Jeux olympiques sont-ils une chance pour la France ?
 RTL vous invite à répondre à la question du jour. 

Les Jeux olympiques sont-ils une chance pour la France ?
Nombre de votes : 8007 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jeux Olympiques Jeux paralympiques Sport
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants