2 min de lecture Essence

Les infos de 8h - Blocage des dépôts pétroliers en Bretagne : "On veut nous assassiner" estime un manifestant

Une cinquantaine d'entrepreneurs des travaux publics bloquent les dépôts pétroliers de Brest et Lorient pour contester la suppression annoncée par le gouvernement de l'avantage fiscal sur le gazole non routier.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 8h - Blocage des dépôts pétroliers en Bretagne : "On veut nous assassiner" estime un m Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Agnès Bonfillon
Agnès Bonfillon édité par Quentin Marchal

Des stations services prises d'assaut en Bretagne. Une cinquantaine d'entrepreneurs du bâtiment et des travaux publics venus du Finistère et des Côtes-d'Armor protestent contre la fin annoncée du gazole non routier et bloquent les dépôts pétroliers de Brest et Lorient. À la mi-journée, les accès aux dépôts de Vern-sur-Seiche, près de Rennes, et du Mans étaient également coupés. Les manifestants entendent maintenir les blocages au moins jusqu'à lundi. 

Ils se mobilisent depuis ce jeudi 28 novembre contre la suppression annoncée par le gouvernement de l'avantage fiscal sur le gazole non routier (GNR). Selon Jacky, dirigeant d'une entreprise de BTP, ce sont des dizaines de petites et moyennes entreprises (PME) qui sont en danger : "On veut nous assassiner. Ils vont nous abattre financièrement. On nous demande de payer 50 centimes supplémentaires au litre mais où va-t-on chercher l'argent?".

Si l'augmentation du gazole s'applique, la situation sera terrible pour le moral et les finances des PME selon Aimé, qui emploie 12 salariés : "On met du personnel sur la paille. Des chefs d'entreprise vont être en grand désespoir et certains, comme les agrigulteurs, vont se suicider. Cela tourne à la tête". Les manifestants se disent déterminés à bloquer les stations services tant qu’ils n’obtiendront pas satisfaction. L’année dernière, leur mouvement avait duré six jours.

À écouter également dans ce journal

International - Trois personnes ont été blessées dans la soirée de ce vendredi 29 novembre lors d'une attaque au couteau dans une des rues les plus commerçantes de La Haye, aux Pays-Bas. L'assaillant est toujours en fuite.

À lire aussi
Véhicule GPL : vers un retour de ce carburant boudé des automobilistes ? auto
GPL : pourquoi ne pas se laisser tenter ?

Société - 129 enseignes de Monoprix ne pourront plus fermer à 22 heures. L’accord signé fin 2018 a été retoqué par le tribunal de Nanterre qui lui interdit d’employer des salariés après 21 heures. Monoprix s'expose à 30 000 euros d'amende par infraction constatée pendant six mois.

Sport - L'Olympique de Marseille s'est imposé 2 buts à 1 face à Brest en ouverture de la 15e journée de Ligue 1, grâce à des réalisations de Bouna Sarr et Nemanja Radonjić. Les Phocéens consolident leur deuxième place au classement, derrière le Paris Saint-Germain.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Essence Gazole Pétrole
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants