2 min de lecture

Les infos de 5h - Droit de retrait à la SNCF : des sanctions envisagées par la direction

La direction de la SNCF conteste le droit de retrait des cheminots, qu'elle considère comme une grève. De leur côté, les salariés maintiennent leur mouvement.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 5h - SNCF : le mouvement validé par "des inspecteurs du travail et des avocats" Crédit Image : MIGUEL MEDINA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Petit Matin - Julien Sellier
Julien Sellier et Christophe Bourroux

Alors que les cheminots exercent toujours leur droit de retrait, la direction le conteste. Pour elle et le gouvernement, ce mouvement est bien une grève, et non un droit de retrait. Les salariés concernés ont été avertis.

"Il y a eu des mises en demeure qui ont été envoyées individuellement aux agents de la SNCF grévistes pour les enjoindre à revenir au travail. Et sur cette base, des décisions ultérireures pourront être prises", explique Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d'Etat aux Transports. La SNCF n'exclut pas des sanctions individuelles, allant de la retenue sur salaire à l'avertissement. 

Une décision que regrette Eric Meyer, représentant des conducteurs à Sud Rail, pour qui tout a été fait dans les règles. "On a des inspecteurs du travail et des avocats qui valident le principe. Aujourd'hui, on stigmatise les cheminots. Comme Pepy a pu le faire l'an dernier sur la grève de trois mois, il va donner les consignes pour que l'ensemble des journées de droit de retrait soit retiré des salaires des cheminots, et derrière, en justice, il perdra". 

La SNCF pourrait saisir la justice dans les prochains jours pour statuer sur la légalité du mouvement. Du côté du trafic, les TGV, Transiliens et Ouigo roulent. Toujours des perturbations en revanche du côté des Intercités et trains régionaux, comptez 2 liaisons sur 3 en moyenne selon les régions. Les perturbations se prolongent également sur les RER B et C, en Île-de-France.

A écouter également dans ce journal

Météo - L'alerte orange pluie-inondation et orages a été levée en Ardèche, dans la Loire, la Haute-Loire et le Rhône. Hier, des orages ont balayé ces régions. Deux rivières ardéchoises étaient également en crue.

Bolivie - Le président bolivien sortant, Evo Morales, est arrivé en tête de l'élection présidentielle, suivi de près par son principal adversaire, le centriste Carlos Mesa, le contraignant à un second tour inédit dans ce pays, selon des résultats partiels.

Rugby - Sébastien Vahaamahina a expliqué son geste. Exclu à la 49e minute du match du XV de France contre le Pays de Galles lors de la Coupe du monde de rugby pour avoir donné un coup de coude à un Gallois, il a expliqué avoir "pété les plombs".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants