2 min de lecture

Les Etats-Unis vont riposter au piratage russe de la présidentielle

REPLAY - RTL MIDI

Les auditeurs ont la parole - Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud iTunes RSS
>
Les auditeurs ont la parole du 16 décembre 2016 Crédit Image : ALEXEI DRUZHININ / SPUTNIK / AFP | Crédit Média : Vincent Parizot,Marie Guerrier | Durée : | Date : La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot et Marie Guerrier

Les Etats-Unis vont riposter au piratage russe de la présidentielle

Les Etats-Unis vont riposter face aux actes de piratage informatique de la Russie lors de l'élection présidentielle américaine, a affirmé hier soir le président Barack Obama, au micro de la radio américaine NPR. 

"Il est clair que si un gouvernement étranger, quel qu'il soit, tente d'entacher l'intégrité de nos élections, alors nous devons agir", a plaidé Obama: "Et nous le ferons, au moment et où nous le déciderons". 

"Certaines (de ces réprésailles) seront explicites et publiques, d'autres ne le seront peut-être pas", a ajouté le président Obama, qui cédera son fauteuil à la Maison Blanche au milliardaire républicain Donald Trump le 20 janvier. 

Jusque là, le président américain n'a pas explicitement endossé le rapport de la CIA accusant la Russie d'être intervenue par ses cyberattaques dans la campagne électorale dans le but précis d'aider Donald Trump à être élu. 

Il a cependant ordonné qu'un rapport complet sur les piratages informatiques menés pendant la campagne présidentielle lui soit remis avant son départ, sur fond d'interrogations sur la nature des interférences de la Russie dans le scrutin du 8 novembre. 

La rédaction vous recommande

Faut-il supprimer le 49-3 hors loi de budget comme le propose Manuel Valls ?

La baisse de l'impôt sur le revenu promise aux ménages pour l'année 2017 s'appliquera dès le mois de janvier, et non en août, comme ça aurait dû être le cas, ont voté jeudi soir les députés, sur proposition du gouvernement. 

Un amendement en ce sens au projet de loi de finances pour 2017 a été adopté par l'Assemblée, sans susciter aucun débat, dans un hémicycle assez peu fourni au début de la nouvelle lecture du texte. 

Il s'agit de redonner du "pouvoir d'achat aux Français dès janvier (pour ceux qui sont mensualisés)", avait assuré plus tôt sur twitter le secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert. 

La baisse d'impôts, annoncée l'été dernier par le gouvernement, doit bénéficier à cinq millions de contribuables parmi les classes moyennes. Elle représente au total un milliard d'euros. 

La baisse d'impôts est-elle un cadeau électoraliste ? RTL vous invite à répondre à la question du jour.

La baisse d’impôts est-elle un cadeau électoraliste ?
Nombre de votes : 11984 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants