1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Les cheveux blancs risquent de connaître le sort des ours blancs", lance Guillemette Faure
1 min de lecture

"Les cheveux blancs risquent de connaître le sort des ours blancs", lance Guillemette Faure

REPLAY / BILLET - Que ce soit en politique ou dans l'entreprise, le cheveu blanc est devenu valeur suspecte. Ce que semble regretter la journaliste.

Guillemette Faure
Guillemette Faure
"Les cheveux blancs risquent de connaître le sort des ours blancs", lance Guillemette Faure
02:24
"Les cheveux blancs risquent de connaître le sort des ours blancs", lance Guillemette Faure
02:35
Loïc Farge
Loïc Farge

"Je ne parle pas des cheveux blancs qui disparaissent parce qu'ils tombent. Je parle de ceux que l'on dissimule", lance Guillemette Faure. "Dans les entreprises, où l'on devient senior à partir de 45 ans, le cheveu blanc est louche. Ne pas les cacher, c'est un peu comme de demander à partir en retraite anticipée", poursuit la journaliste, qui remarque qu'en politique, "où l'expérience est devenue une valeur suspecte, c'est pire encore". Et d'ajouter : "On a l'impression que les seuls qui assument leurs cheveux blancs, sont Laurent Wauquiez et Bruno Le Maire, justement ceux qui ont besoin de se vieillir".

Les femmes assument-elles plus que les hommes le fait de se teindre les cheveux ? "C'est assez injuste. Mais pour des raisons inexpliquées, un homme qui n'a pas l'air d'assumer son âge met encore mal à l'aise", analyse la journaliste. "On peut se demander si c'est parce qu'ils les font en douce que les teintures de cheveux des hommes sont aussi mal faites", ajoute-t-elle.
"Où sont passés les Rocard et les Jean-Pierre Fourcade représentés au Petit rapporteur avec des lunettes sur un balai-brosse ?", interroge Guillemette Faure. "Quand on pense qu'il fut une époque où on disait de la politique que c'était Hollywood pour les moches !", lâche-t-elle. Avant de lancer un appel : "Attention si on ne se mobilise pas, les cheveux blancs vont connaître le sort des ours blancs".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/