1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les actualités de 7h30 - "Gilets jaunes" : Alain Juppé inquiet pour les commerçants bordelais
2 min de lecture

Les actualités de 7h30 - "Gilets jaunes" : Alain Juppé inquiet pour les commerçants bordelais

Alors que les dissensions tendent à diviser les "gilets jaunes", ces derniers abordent l'acte 11 avec une ténacité affichée. À Bordeaux, Alain Juppé craint de nouveaux débordements, nocifs pour les commerçants.

Alain Juppé, le 27 août 2017
Alain Juppé, le 27 août 2017
Crédit : AFP / Georges Gobet
Les actualités de 7h30 - "Gilets jaunes" : Alain Juppé inquiet pour les commerçants bordelais
00:12:59
Les actualités de 7h30 - "Gilets jaunes" : Alain Juppé inquiet pour les commerçants bordelais
00:13:00
Yann Bouchery & Leia Hoarau

À l'occasion de la 11e journée de mobilisation, les manifestations des "gilets jaunes" sont attendues dans toute la France mais aussi en région, et notamment à Bordeaux, l'un des fiefs de la contestation, où de nombreuses dégradations sont constatées chaque semaine. Certains commerçants, excédés, menacent de se faire justice eux-mêmes. Ils ont d'ailleurs témoigné leur mécontentement au maire de la ville, Alain Juppé.

"Les commerçants, on va essayer de les aider parce que les grandes enseignes souffrent mais ce sont surtout les petits commerçants qui souffrent", déclare l'élu. J'en ai rencontré beaucoup qui me disent 'on va mettre la clé sous la porte', 'faire du chômage technique' ou tout simplement 'déposer le bilan'".


Alain Juppé est alors monté au créneau pour défendre les professionnels et éviter de nouveaux drames. "On a déjà chiffré à plus d'un million d'euros les dégâts qui ont été causés. Il faut absolument qu'on sorte de cette situation de crise. Ces manifestations sont acceptables lorsqu'elles sont pacifiques, lorsqu'elles sont le fait de personnes qui ont des revendications légitimes. (...) Mais ce n'est pas cassant des vitrines que l'on trouvera des solutions. Ça, il faut arrêter."

Le maire fait appel au "bon sens" des citoyens : "Manifester, c'est un droit ; revendiquer, c'est un droit ; mais casser, ce n'est pas un droit. Aujourd'hui, on voit bien que ce n'est pas la violence qui apportera des solutions", a-t-il ajouté.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Paris La capitale sera dotée d'une police municipale. Anne Hidalgo, la maire de Paris, l'a annoncé, vendredi 25 janvier : 3.000 fonctionnaires, armés d'une matraque et d'une bombe lacrymogène uniquement. Cette décision est déjà contestée par plusieurs membres de sa majorité.

États-Unis - Le président américain Donald Trump a acté, vendredi 25 janvier, la fin du "shutdown" le plus long de l'histoire américaine. Un accord a été signé, prévoyant le financement d'une partie des services fédéraux jusqu'au 15 février.

Musique - Michel Delpech aurait eu 73 ans aujourd'hui, comme dans sa fameuse chanson "Quand j'étais chanteur". Des chansons, il en a écrit beaucoup d'autres, dont certaines n'ont jamais été diffusées. Sa veuve, Geneviève, à confié ses projets à RTL.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.